Vivre

10 phrases positives à dire à nos enfants pour qu’ils deviennent des adultes confiants

ten-une

Elles sont tirées d’un livre paru l’été dernier dans sa version française, dont les critiques sont très positives. L’auteur, Paul Axtell, est une sorte d’expert de la conversation qui conseille des leaders d’entreprises, des membres d’universités…et des parents, dans son livre « 10 phrases positives à dire à vos enfants ».

C’est la simplicité et l’amour de ces phrases qui m’ont tout de suite donné envie de vous en parler. Pourquoi ne pas profiter de la semaine de relâche pour les tester… On a plus de temps, plus de patience, des conditions idéales pour partager des moments de complicité avec nos enfants… même quand ils ne nous écoutent pas !

  1. Je t’apprécie. Parce que le message se concentre sur la personnalité de l’enfant, il diffère du message porté par « je t’aime ». Ça envoie le message « j’aime ta personne, passer du temps avec toi… ». Puissance maximum en les combinant.
  2. Tu apprends rapidement. On a plus l’habitude de dire « Tu es intelligent »… Ils pourraient croire que réussir est synonyme d’intelligence. Quand viendra des moments d’apprentissage plus difficiles, ils pourraient se décourager. Alors que mettre l’emphase sur l’apprentissage qui envoie le message que travailler est la clé.
  3. Merci. Pilier de la psychologie positive et clé de la pratique de la gratitude, voilà un mot simple nécessaire aux relations sociales, à la vie quotidienne.
  4. Que dirais-tu si on s’entendait à propos de…? Pour semer dans la tête de l’enfant la graine de la coopération, de l’entraide, en portant attention aux besoins de chacun.
  5. Dis-m’en d’avantage. À la place de « Comment c’était à l’école aujourd’hui ? », leur demander d’en dire davantage (comme « Qu’est-ce que tu as appris que je devrais savoir, tu crois ? ». L’enfant apprendra à se confier et sentira l’importance de ce qu’il a à dire à vos yeux.
  6. Lisons ensemble. L’activité de la lecture n’a que de points positifs : l’enfant apprend, s’amuse et passe du temps de qualité avec ses parents. C’est aussi un bon moyen de donner envie aux enfants d’apprendre.
  7. Nous faisons tous des erreurs. Les enfants de moins de dix ans peuvent avoir l’impression que leurs parents sont parfaits. Les erreurs font partie de l’apprentissage. On ne peut pas savoir si on n’essaie pas et l’erreur est une leçon, pas un échec. Leur apprendre, ça fera en sorte qu’ils auront un comportement positif face à l’erreur.
  8. Je te demande pardon ou je suis désolé. Cette phrase est le début d’une action réparatrice car on peut parfois blesser un enfant de la façon dont on le réprimande, qu’on s’adresse à lui lors de périodes de stress. On est humains, on peut faire des erreurs mais, savoir les reconnaître est une belle force. L’enfant nous imitera.
  9. Qu’en penses-tu ? Cette phrase est une invitation à une conversation qui valorisera les pensées et les actes de l’enfant.
  10. Oui. Prenez l’habitude de dire « oui » plutôt que « non ». Et de manière générale, à formuler vos phrases affirmativement.

On les teste et on s’en reparle, d’accord ?

Partager cet article

Vous aimerez également