Vivre

5 cabanes + 2 activités pour fêter le temps des sucres

cabane-a-sucre

Même si j’adore le sirop d’érable (j’en bois parfois une toute petite gorgée à même la bouteille!), j’avais arrêté de fréquenter la cabane à sucre depuis la mi-vingtaine. J’y allais une fois tous les trois ou quatre ans, par nostalgie, mais l’arrivée de la petite et sa visite dans la «maison à l’érable» alors qu’elle était âgée de deux ans a tout changé. C’est elle qui me demande maintenant, dès que le printemps se pointe le bout du nez, «c’est quand, Maman, qu’on va à la cabane à sucre?». Personnellement, je préfère les cabanes authentiques à petite capacité. Parce que tous les goûts sont la nature, voici des suggestions sûres et d’autres hors des sentiers battus…

LA CABANE À SUCRE URBAINE

À Montréal

Scena, c’est une très belle salle située sur les quais de Montréal. En mars et avril, c’est en cabane à sucre qu’elle se transforme, avec nul autre que Laurent Godbout comme magicien des saveurs. Car le repas traditionnel est réinventé : soupe won-ton aux grands-pères dans le sirop, huîtres gratinées au sucre d’érable-dijon et vieux cheddar, chou-fleur farci de saucisse à l’érable, côtes de bison aux épices à tourtière, « créclair » à la crème pralinée et érable… La fin, elle, reste classique, avec la tire sur neige lattée.

http://scena.ca/evenements/un-chef-a-lerable/

cabane-sucre-chef-erable

LA CABANE À SUCRE SOUCOUPE VOLANTE

À Saint-Esprit, dans Lanaudière

Vous aimez faire bouger les enfants? Les surprendre? La cabane des sportifs a l’air tout droit sortie d’un film pour enfants avec sa soucoupe volante et sa fusée desquelles sortent plusieurs glissades qui semblent mener jusqu’à… on ne sait pas vraiment! Sous ses allures ludiques, l’endroit sert néanmoins le traditionnel menu de cabane à sucre depuis 1950, entre mars et mai: soupe aux pois, omelette, saucisses dans le sirop, jambon à l’érable, crêpes, fèves au lard, tire sur la neige… Les enfants apprécieront les jeux et glissades, la visite de la ferme en carriole tirée par un tracteur et la visite de la bouillerie.

http://www.cabaneasucredessportifs.com/cabane-sucre-lanaudiere.html

LA PETITE CABANE À SUCRE SANS GLUTEN ET VÉGÉTARIENNE

À Saint-Benoît dans les Laurentides

Que ce soit à cause d’allergies ou par simple goût, il est intéressant de savoir que la cabane à sucre ouvre grandes ses portes aussi à ceux qui ne tolèrent pas le gluten et qui ne mangent pas de viande. Le verger Val des Rosacées, qui se spécialise dans la production de sirop d’érable, de bleuets, de framboises et de pommes, fête le temps des sucres avec sa toute petite cabane qui propose un menu traditionnel. C’est sur demande que vous seront offertes les versions sans gluten et végétariennes comme un paté végé maison, un jambon végétarien et une soupe aux pois cuisinée sans gras animal. N’oubliez donc pas de préciser au moment de réserver!

http://valdesrosacees.com/

CETTE CABANE QUE VOUS NE VISITEREZ PEUT-ÊTRE JAMAIS!

Saint-Benoît de Mirabel, dans les Laurentides

Pour avoir déjà mis les pieds à la Cabane à sucre Au pied de cochon, voici quelques conseils… Prenez un déjeuner vraiment très léger (et ne dînez pas!). N’ayez pas trop la main généreuse pour vous servir dès les premiers services; même si vous ne mangiez qu’une bouchée de chacun des plats servis, vous seriez rassasiés à la fin du repas! Détachez votre pantalon pour le chemin du retour si vous voulez arriver à vous assoir dans la voiture. C’est qu’on y mange très bien et beaucoup! Pour ceux qui auraient lâché prise d’y trouver une table un jour, sachez que du 5 mars au 8 mai, le camion de cuisine de rue Au pied de cochon débarquera à Saint-Benoît les samedis et dimanches de 10h30 à 20h. Et vous savez quoi? Les réservations au camion ne sont pas nécessaires et il sera là beau temps, mauvais temps!

http://aupieddecochon.ca/


EN EXTRA : DES ACTIVITÉS INSPIRÉES DE LA CABANE À SUCRE!

LE LANCER DE HACHE

Oui, vous avez bien lu. Il paraît que l’activité est à ce point populaire dans d’autres villes du pays qu’un jeune montréalais a décidé d’ouvrir le premier centre récréatif ici, à Montréal. Bien entendu, l’activité ne s’adresse pas qu’aux bûcherons et autres habiles manipulateurs de haches. L’activité est en tout temps supervisée par un instructeur formé qui vous apprendra comment manier « l’instrument » et faire en sorte qu’il atteigne la cible. On se rend chez Maniax en groupe (de 8 à 220 personnes!), car après quelques coups de pratique, c’est un mini-tournoi qui a lieu pour couronner le meilleur lanceur. L’activité s’adresse aux 18 ans et plus, coûte 45 $ par personne et dure entre deux heures trente et trois heures.

http://maniax.ca/

UN CAMPEMENT DE BÛCHERONS ÉPHÉMÈRE AU GOÛT DE SUCRE

La Promenade Wellington se transformera, du 18 au 20 mars, en camp de bûcherons éphémère. Ce qui veut dire que le folklorique et l’érable seront à l’honneur dans le cadre de toutes sortes d’activités chaleureuses et rassembleuses. En avant le set carré, la musique traditionnelle, le godendart (scie qui se manie à deux), le lancer du billot, la fermette, la sculpture sur bois et l’escouade de restaurateurs du quartier qui manieront poêles et chaudrons pour offrir de multiples délices inspirés du temps des sucres comme le grilled-cheese de pain doré, bacon à l’érable et cheddar, le taco au lard braisé à l’érable, chipotle et pickle, le cornet de retailles de gaufres au sucre… Pour bien du plaisir et de l’agrément, on visite le site pour tout connaître de l’événement!

http://www.promenadewellington.com/events/article/107/la-cabane-panache-et-bois-rond-un-camp-de-bucherons-unique-en-son-genre

promenade-wellington

Partager cet article

Vous aimerez également