Vivre

5 conseils pour penser les vacances différemment

voyage-photo-2

J’aime beaucoup les voyages et j’aimerais avoir plus de temps pour découvrir plein d’endroits sur notre belle planète. C’est pourquoi j’ouvre grand les oreilles quand je rencontre une passionnée du voyage qui raconte ses escapades, comme Annie Leclerc, recherchiste en télé, rédactrice mais aussi maman blogueuse sur le voyage en famille. J’aime beaucoup le fait qu’elle ne donne pas juste des informations sur les destinations mais aussi des conseils pour bien penser, organiser et vivre le voyage avec la famille. Voici le résultat d’une belle discussion sur le voyage qu’on a eu ensemble. Prenez des notes!

Chaque été, c’est la même chose : les vacances arrivent accompagnées de la pression de trouver quelque chose qui plaira à toute la famille… Papa veut se reposer, maman veut visiter, les pré-ados veulent pratiquer des sports alors qu’il faut respecter la routine de Petite si on ne veut pas trop gérer les crises parce que trop fatiguée… Il y a aussi le budget à penser car mettre toute la famille dans un avion ou encore manger trois repas par jour au restaurant, ça coûte cher. Bref, alors qu’on voudrait seulement prendre ce temps pour se reposer, planifier les vacances peut être plus long… que le séjour lui-même. Et si on pensait les vacances autrement? Voici un petit exercice qui pourrait vous permettre d’y arriver!

voyage-photo-1

Étape 1 : Le défrichage des parents

On remet le compteur à zéro et on débarrasse son imaginaire de toutes les images associées au voyage. Pourquoi? Parce qu’on veut partir avec de bonnes bases pour savoir quelle formule est idéale pour la famille. Le voyage de rêve pour faire les boutiques à New-York qui traîne depuis quelques années (parce que maman n’a pas le temps de moderniser sa garde-robe!) n’est peut-être pas la meilleure option avec la petite dernière qui n’aime pas marcher quand, en plus, on a besoin de se reposer. Même chose pour la visite de Québec et ses différents musées avec deux garçons sportifs pré-ados qui ont besoin de bouger. Notre seule intention pour le moment : avoir du plaisir le plus possible avec nos proches (beaucoup plus que réussir enfin à visiter le Vermont). Ne perdez jamais cette intention de vue, elle est fondamentale pour la réussite de votre planification! On trace donc le portrait de chaque membre de la famille avec ses envies et ses réalités : la sieste de la petite, l’allergie au poisson de l’enfant du milieu, le besoin de bouger de Papa, le besoin de ne pas cuisiner pour Maman… On écrit tout ça dans une 1ère colonne sur une feuille qui devrait nous donner des idées de voyage parfaites pour notre famille.

Étape 2 : Le conseil de famille, première partie

Chaque membre de la famille peut exposer ses choix de destinations, les activités qu’il aimerait pratiquer en vacances, ce qu’il souhaiterait faire ou non. Pas de restriction : en plus de vous aider à faire le choix final, ce moment vous fera connaître les envies de vos enfants, de votre conjoint(e) et vous permettra de développer et partager la passion du voyage ensemble. Les commentaires de chacun, même celui de la petite qui vous dit qu’elle veut pouvoir jouer à la Barbie, sont inscrits dans une 2e colonne. Toutes les envies sont prises au sérieux!

Étape 3 : Déterminer un budget réaliste

L’objectif : faire le budget le plus réaliste possible. Oui, on veut profiter de la vie et s’offrir du bon temps et des bonnes choses en vacances, mais il faut aussi penser au retour : si les dépenses effectuées en voyage vous causent des soucis financiers dès que vous remettez les pieds à la maison, l’effet bienfaiteur des vacances sera vite perdu. Il y a de tout pour tout budget alors on s’en fait un raisonnable et on ne le dépasse pas. On inscrit ces informations dans la 2e colonne.

Étape 4 : Le choix des dates

Bien entendu, si on peut, on ne choisit pas les semaines de vacances de la construction… La loi de l’offre et la demande fait grimper les prix de façon significative en peu partout, qu’il soit question de billets d’avion, d’hôtels ou de terrains de camping! On inscrit donc dans la 4e colonne notre choix de dates, qu’il corresponde à une seule ou plusieurs possibilités. Et la durée, donnée qui a un grand impact sur le budget.

Étape 5 : Le conseil de famille, deuxième partie

On rappelle tout le monde pour le constat final. On biffe d’abord les choix qui ne correspondent pas du tout au budget. La Californie à 5, avec un budget de 1500$, ce n’est pas possible, et c’est ce qu’on explique au plus grand qui rêvait d’y aller. Tout le monde aimait bien son idée, la famille rêve d’y aller un jour mais pour cette année, c’est impossible (on fait ainsi sentir à tout le monde que leurs idées sont importantes!) On peut cependant retenir son idée de faire du surf en lui proposant d’aller visiter ce nouveau concept de restaurant et centre de surf intérieur où on monte vraiment sur une planche pour dompter les vagues. Si les parents sont d’accord sur le fait de ne pas cuisiner eux-mêmes, on regarde les destinations en formule tout-inclus ou encore on calcule bien le budget qui sera alloué aux restaurants en se demandant si les destinations possibles de notre liste nous offrent des restaurants à proximité (un chalet perdu dans le fond des bois dans les Laurentides n’offrira pas beaucoup d’options, par exemple).

FInalement…

On discute en famille, on biffe, on encercle, on négocie, pour arriver à une liste de critères qui vont orienter les recherches. Maman est seule à voyager avec sa fille? A-t-elle besoin de prendre du temps pour elle parce qu’elle travaille fort et voudrait avoir quelques heures pour lire sur la plage? Une formule tout-inclus offrant un mini-club pour les enfants est une excellente option. Et si on n’aime pas trop les tout-inclus? On choisit une destination exotique dont le nombre d’hôtels contrôlé fait en sorte qu’on ne finit pas sur une plage de Cancun (la Grenade, par exemple, qui offre aussi plein de choses à visiter). Mais on peut aussi avoir envie de ça… Un budget de 500$ pour une famille de 4 avec l’envie d’aventure? Un road trip en Gaspésie ou au Sagnenay peuvent graver de magnifiques souvenirs de voyages tout comme passer quelques nuits dans une tente en pleine forêt. Bref, un exercice amusant pour cultiver une passion commune du voyage. Rien de mieux, pour le faire, que de décider et de rêver en famille! En n’oubliant jamais que la caractéristique première à notre projet, c’est d’avoir du plaisir avec nos proches, peut importe comment et où! On attend vos récits de voyage!

P.S. : Vous pourrez continuer à me lire cet été mais comme j’ai aussi l’intention de décrocher et de prendre du temps pour mes proches pendant les vacances tout en ayant à cœur de vous tenir informés, j’ai invité Annie à nous partager ses idées et trouvailles estivales sous le signe du voyage et de la famille.

C’est donc un rendez-vous estival avec vous, chers lecteurs et lectrices! blogues.guidesulysse.com

voyage-une

Partager cet article

Vous aimerez également