Tendance

Avant-après: ma nouvelle cuisine

C’est le plus gros tant qu’à faire de ma vie, mais il était nécessaire après deux dégâts d’eau (le lave-vaisselle et la douche du 2e ont coulé presque en simultané l’hiver dernier). Notre cuisine adorée, la raison pour laquelle nous avons acheté cette maison il y a 13 ans, s’est retrouvée en piteux état. Elle était déjà bien usée, mais les derniers événements nous ont fait passer à l’action. Un gros tant qu’à faire qui a commencé en juin pour se terminer cet automne.

L’inspiration

L'homme que j'aime, et derrière lui, les portes-fenêtres que je désire… #fantasme pour #2017 @sohohouse

A post shared by Mitsou Gelinas (@mitsougelinas) on

J’ai été inspirée par les décors de restos New Yorkais qui savent brillamment agencer l’ancien et le moderne. Quand le choix d’intégrer des portes d’aluminium pleine hauteur et un espace-bar fut fait, le reste de la déco s’est placée rapidement. J’ai découvert l’entreprise québécoise Portes Sésame dans un salon de design et ils ne m’ont pas déçue avec la confection des portes du vaisselier et de la porte battante polygone noire d’aluminium anodisé avec verre noir satiné du garde-manger.

Après plusieurs mois de travail d’une super équipe, voici ma petite vidéo maison filmée pendant le processus.

Électros

J’ai choisi les électros à la boutique Espace Expérimentiel qui est juste à côté de nos bureaux de Dazmo. Fidèle à Wolf depuis des années, j’ai remplacé la cuisinière au gaz (6 ronds pour ma belle-mère qui cuisine pour une armée le dimanche) et la hotte. Puisque le frigo Sub-Zero tient bien la route depuis 13 ans, nous avons plutôt choisi d’ajouter deux congélateurs tiroirs. Le méchant lave-vaisselle qui nous a causé le dégât a été remplacé par un lave-vaisselle Asko avec une cuvette en acier antifuite (yé!)

Les matériaux

C’est ma deuxième réno avec elle et je ne pourrais aller ailleurs: l’équipe de l’atelier-boutique Céragrès du Dix 30 m’a apporté un soutien professionnel essentiel dans mes décisions… Et un soutien moral dans les moments de doute! Enfin, tout est posé et j’adore! Vous m’avez aidée à choisir l’évier blanc Fira de style fermette en argile de marque Julien que nous avons agencé au robinet en laiton antique Rubinet. Je rêvais aussi d’un filtre à eau intégré et c’est chose faite aujourd’hui!

DU NOIR AU BLANC

Nous sommes passé du noir au blanc pour les comptoirs et j’avoue que je passe beaucoup moins de temps à les astiquer! Qu’on se le dise, un comptoir noir luisant, c’est aussi salissant qu’une voiture noire. Je suis donc trrrrrrrrès heureuse de ma sélection, un Quartz Calacatta Nuvo de CaesarStone blanc doux qui est infiniment plus facile d’entretien. La céramique du dosseret fut le choix le plus difficile à faire (le genre qui brise des ménages!). C’est mon chum qui a gagné la manche avec les briquelettes de la gamme Muro41 (j’avoue avec le temps qu’il avait bien raison!)

Le bar

La plus belle trouvaille de notre décoratrice? Le petit bureau transformé en bar qui donne une allure si différente à la pièce. Les cellier encastré et centre de breuvage changent complètement la dynamique.

Le comptoir noir anthracite est en Lapitec, une pierre sintérisée hyper durable.

Le petit évier charcoal Blanco est le parfait allié du robinet noir de la collection Flemish de Rubinet. J’avoue qu’il se fait plus de café au lait que de mojitos à ce bar, mais on va s’en servir mieux pendant le temps des fêtes. J’ai bien hâte d’y faire le réveillon cette année!

Plus que jamais, notre cuisine est le cœur de notre maison. Vous m’avez d’ailleurs aidée à faire mes choix. Merci pour les nombreux conseils, je vous dois un verre!

Puisque des rénovations, c’est autant un rêve qu’un cauchemar, voici quelques conseils:

  • La mode des armoires hautes: c’est beau, mais pas super pratique avec les enfants et les mamans de 5’3. Prévoir des escabeaux ou repenser les dimensions!
  • Ne pas croire qu’on va pouvoir matcher le vernis de l’ancien plancher de bois et le nouveau. Il est mieux de refaire toute la surface plutôt que de recommencer deux fois et que la démarcation paraisse encore comme chez nous!
  • Ne JAMAIS commencer les travaux juste avant les vacances de la construction, car il risque d’y avoir des retards. Ouaip
  • Le budget: ça ne coûte jamais ce que l’on nous dit au départ. Qu’on se le dise!
  • Prendre le temps de faire les choix avec son conjoint au DÉBUT des rénos, au risque de recommencer en s’arrachant les cheveux vers la fin des travaux!
  • Prendre tous les éléments aux mêmes endroits, ils seront plus indulgents quand on les suppliera d’accepter nos changements de dernière minute!

Ce projet est une collaboration avec Céragrès et Espace Expérientiel.

Vous aimerez également