Vivre

Ce que les gens qui réussissent font avant le petit déjeuner

lauraune-bed

Hier, 13 h 03. C’était un dimanche après-midi franchement maussade. J’avais commencé ma journée à l’envers et je me retrouvais à faire de l’exercice après le dîner, ce qui est hors de ma routine habituelle. Rien de plus désagréable (pour moi!) que de sortir de ma routine. J’en ai profité pour mettre le nez dehors avec mes baskets et ma tuque, et écouter, pendant une très longue marche, le livre audio de Laura Vanderkam : What the most successful people do before breakfast (Ce que les gens qui réussissent font avant le petit déjeuner) que j’avais acheté il y a longtemps, jamais pris le temps d’écouter.

lauraune

Dans la même veine, j’avais déjà lu le best-seller Miracle Morning, qui prétend que la clé du succès est de se réveiller tôt, très tôt pour faire les tâches les plus importantes et créatives le matin. J’ai bien aimé le livre, mais mon corps de femme n’a pas adhéré au concept de me lever bien avant l’aube. Ce qui m’a plu cette fois-ci dans l’énoncé de Laura Vanderkam (le livre audio est de 1 heure et quatre minutes, le temps de prendre une belle grosse marche automnale), est la transmission d’une recherche importante sur la volonté.

Notre banque de volonté… n’est pas à volonté

Selon celle-ci, chaque être humain a une quantité limite de volonté qu’il peut exercer par jour. C’est pourquoi le soir venu, après avoir exercé leur volonté toute la journée pour faire de bons choix, les gens cèdent plus facilement à la tentation, que ce soit avec la nourriture ou l’alcool, le jeu ou pire… les plus grands crimes et excès sont commis après 11 h le soir, quand la banque de volonté est à plat.

Que faire alors pour faire grandir notre banque de volonté? Intégrer à notre discipline de vie les activités qui puisent dans notre réserve de détermination. Certains gestes que l’on fait à répétition deviennent machinaux. Se brosser les dents est le meilleur exemple. On ne passe pas trois minutes à se demander si on devrait se brosser les dents le matin, n’est-ce pas? On le fait, tout simplement, parce que cela fait partie de notre routine. Ce qui fait partie de la routine ne nous demande donc aucune volonté. Plus on a d’activités faisant partie de notre discipline quotidienne, moins elles usent notre banque de volonté.

Prenez l’exercice par exemple, s’il fait partie de la routine quotidienne matinale, on n’y pensera pas toute la journée en se demandant si on aura le temps d’en faire plus tard. Même chose pour le yoga et la méditation.

Actions du matin pour une vie meilleure

Ce qu’il faut faire le matin, ce sont les tâches qui nous demandent le plus de volonté et de détermination. Ce que l’on veut vraiment faire, qui est important pour notre réussite personnelle et professionnelle et qui ne peut être fait que par nous.

Organiser des appels-conférences, faire une brassée de lavage ou répondre à des courriels sont-ils de bons exemples? Non, car les appels-conférences se font en groupe et que les réponses aux courriels sont motivées par des collègues à qui nous avons des comptes à rendre. Quant au lavage, on peut le faire même quand on est brûlé en fin de journée. Il faut donc effectuer le matin les activités pour lesquelles personne ne nous pousse dans le derrière. Que ce soit un projet personnel qui nous demande de la créativité et du dévouement comme écrire un livre, développer un blogue ou peindre.

Si la famille est votre priorité et qu’à la fin de la journée, vous avez le sentiment que vous n’avez plus l’énergie voulue à transmettre à vos enfants, vous pourriez leur dédier vos précieuses minutes matinales dans leur entièreté (sans répondre aux courriels, regarder la télé ou les réseaux sociaux en même temps).

Faire notre comptabilité peut aussi devenir un geste du matin pour réussir dans vos finances si cela est une difficulté que vous repoussez systématiquement à plus tard. Parlant finances, on peut réellement visualiser notre banque de volonté comme un compte en banque. Si on attend à la fin du mois pour payer les gros comptes, nous risquons d’avoir déjà dépensé nos économies. Misons donc sur nos activités prioritaires avant le déjeuner!

Et vous, qu’aimeriez-vous ajouter comme projet personnel à vos matinées?

Partager cet article

Vous aimerez également