Vivre

Chroniques d’une paramédic

episodedelascie

Avertissement: Cette histoire est basée sur des faits réels, mais elle a été changée et elle est fictive. Toute ressemblance avec des personnes ou des événements réels relève d’une pure coïncidence.

Je suis la briseuse de party

Oui, c’est moi, la madame qui brise le party de tout le monde! Celle qui dit « vous ne devriez pas faire ça, c’est dangereux ».

En fait, c’est ça le problème avec la majorité des paramédics et autres acteurs du domaine de la santé. On en a vu juste assez pour savoir que c’est pas l’idée du siècle de faire du ski doo sur la rivière en avril…

On gâche la fête. J’étais sur un plateau de tournage et j’essayais des jeux télévisés. Ça prend des cobayes qui les essayent avant de les mettre à l’écran. Les humoristes de la relève, on n’a pas les moyens de dire non à de tels contrats. Tu veux que je me rentre quoi dans le nez pendant que je chante la Bamba? Combien ça paye?

Nous testions un jeu qui consiste à enfoncer le maximum de guimauves dans ta bouche et à parler en même temps. Drôle? Ça oui! Dangereux? Crime oui! Quand t’es un adulte, moins. Mais la guimauve, ça fond et ça colle pour bien t’obstruer le gorgoton. C’était le 2e jeu que je rejetais pour raison de sécurité. On ne m’a pas rappelée pour essayer des jeux. Madame sécurité a parlé et le producteur n’est pas content! Elle coûte trop cher elle dehors!

Y’en a qui me disent paranoïaque. Peut-être, mais je fais une gardienne hors pair! Crois-moi que les raisins sont coupés en 3 et qu’il n’y a personne qui quitte la cour sans recevoir de choc grâce à son collier électrique.

Y’en a qui disent que mon bébé va souffrir d’avoir une mère trop intense. Voyons, pensez-vous que je vais lui dire qu’il a un GPS d’implanté dans le talon droit?

C’est pour ça qu’on appelle ça des accidents. 

Le réflexe d’un adulte, c’est de se dire qu’il va être capable de monter sur le toit, même si son échelle n’est pas sécurisée, parce que lui, il fait attention. Il sait comment ne pas tomber. 

Désolée, mais quand on prévoit le coup de se faire mal ou de blesser quelqu’un, ce n’est plus un accident, c’est criminel.

Combien de fois je dis à mon chum de se mettre des meilleurs souliers pour tondre la pelouse. « Je ne tonds pas l’herbe avec mes pieds. », qu’il me dit. « Non mais tu feras pu grand-chose avec TES PIEDS quand ils vont avoir passé dans la lame PAR ACCIDENT! ».

Jamais, un samedi après-midi, quelqu’un s’est dit « pourquoi je me fendrais pas le front en me laissant tomber la porte de garage sur la tête? ». Tant qu’à s’emmerder! Personne ne veut se faire mal. On est humains et sensibles à la douleur. Pas toujours les plus futés par contre

L’humain est le mammifère qui a le moins bon instinct de survie à la naissance.

5 minutes après sa naissance, si Bambi entend une branche craquer, il se lève et prêt pas prêt, il est disparu.

Laisse un enfant d’un an marcher près d’une falaise pour voir? Désolée pour l’image.

Un bébé dans l’eau, comparativement à un petit chien qui, d’instinct, fait aller ses petites papates pour survivre?

Les bébés ont le réflexe de l’apnée. Ils bloquent l’eau pour ne pas remplir leurs poumons pendant 20 SECONDES. Et ils ont le réflexe de nager avec leurs JAMBES SEULEMENT.

J’ai toujours eu cette observation. Quand il y a un feu, les animaux quittent la forêt. Nous? On va voir le feu jusqu’à tousser et dire « Ouin! Ça brûle! »

L’épisode de la scie sauteuse

Il faisait beau et chaud, une belle journée pour effectuer des travaux à l’extérieur. 

Un homme s’est dit « ma scie n’a plus de protège lame, mais j’ai juste un morceau à tailler ». Je le comprends, un seul morceau… Mais c’est cette journée là que la lame a décidé d’être assez lousse pour aller faire un voyage dans son visage. Défiguré, il était incapable de se rendre à la maison. Puisqu’il ne rentrait pas dîner, sa femme a fini par lui apporter un sandwich dans le cabanon. Elle l’a trouvé agonisant dans sa marre. Je vous épargne les détails, j’en ai déjà trop donné.

Sa vision a été sauvée, mais il n’a pas aimé son expérience. Des fois, c’est ennuyant la sécurité, mais quand il y a un protège quelque-chose, un casque, une paire de lunettes, ou tout autre article de protection, mettez-les. Quand on veut déloger un morceau, on débranche avant, etc. Et là que je redeviens plate et que vous vous dites « c’est vrai qu’elle gâche le party elle ».

Au pire, faites-vos rénovations l’avant-midi. Après tout, ce monsieur a été sauvé par un sandwich à l’heure du lunch.

Soyez bons, la vie est courte.

Partager cet article

Vous aimerez également