Vivre

Conseils pour la rentrée

rentree_image1

C’est la rentrée!! Qui dit rentrée dit souvent nouveaux amis, nouvelles activités, et beaucoup de plaisir. Qu’arrive-t-il lorsque ce n’est pas le cas et que votre enfant est plutôt très anxieux? Le stress est une réponse normale à la perception d’un danger. C’est un signal d’alarme du cerveau qui est ressenti dans le corps comme un sentiment de malaise, de détresse, d’impression de danger ou par un sentiment de peur intense.

Lors de la rentrée, il y a beaucoup d’inconnu (perception de danger potentiel) pour l’enfant. Qui sera son professeur? Sera-t-il avec ses amis? Ceci dit, comme le stress est une réponse normale, l’objectif n’est pas de la supprimer à tout prix mais plutôt d’apprendre à la gérer.

Pour soutenir votre enfant, misez sur les aspects positifs. Vous pourriez par exemple lui demander ce dont il a le plus hâte, lui offrir des collations spéciales «juste pour l’école», ou l’inviter à choisir son matériel scolaire! Ainsi, vous l’aidez à équilibrer les éléments qui lui semblent plus stressants.

Avoir une routine à la maison peut également aider à diminuer le stress de la rentrée. Si votre enfant sait à quoi s’attendre quant à son environnement familial, il sera davantage disponible mentalement pour découvrir son nouveau milieu.

En demandant à votre enfant comment il se sent, vous pourrez valider ses inquiétudes en lui disant que ses émotions sont normales. Vous lui confirmez ainsi que vous êtes une ressource rassurante et sécurisante lorsqu’il ressentira le besoin d’évacuer ses peurs.

Trouvez des solutions! «Ça va bien aller, il ne faut pas t’inquiéter avec ça». Ce genre de phrase peut rassurer certains enfants, mais elles ne sont pas concrètement aidantes. Lorsque vous discutez de ses inquiétudes, misez sur les solutions: «Qu’est-ce que tu pourrais faire si ça arrive?». Avoir une solution aide le cerveau à diminuer les signaux de stress.

Il est aussi important de regarder votre propre stress. Si votre enfant le ressent (et ils sont très sensibles!), vous lui lancez le message qu’il a raison d’avoir peur de la rentrée. Tentez de garder votre calme lorsque vous discutez avec lui, évitez de parler négativement de l’école en sa présence et partagez vos sentiments à une personne qui saura vous accompagner là-dedans.

Finalement, lorsqu’il vous racontera sa journée, félicitez tous les efforts faits pour gérer son stress! Montrez lui qu’il se doit d’être fier de lui-même, et que vous l’êtes aussi!

Sachez que dans ce billet, je vous parle du stress «normal». Si vous avez l’impression que l’intensité de l’anxiété ressentie par votre enfant le limite, ou encore que vous remarquez des changements de comportement importants (ex: problème de sommeil, pleurs intenses, etc.), n’hésitez pas à demander de l’aide! Vous pouvez consulter un psychologue, approcher votre CSSS ou encore en parler à votre médecin de famille qui saura pour diriger.

Sur ce, bonne rentrée à tous 😉 !

Partager cet article

Vous aimerez également