Culturel

Coup de cœur pour Trois-Rivières (et les raisons d’y aller en escapade)!

Crédit photo: Mathieu Dupuis http://www.tourismetroisrivieres.com/ Crédit photo: Mathieu Dupuis http://www.tourismetroisrivieres.com/

Je l’avoue, je n’avais jamais pensé à m’organiser une escapade à Trois-Rivières avant que l’Office de tourisme me contacte pour aller découvrir la région. En discutant avec la sympathique relationniste Laurie, je me suis rendu compte qu’il y avait de très nombreuses activités à faire là-bas. Si l’aventure peut aussi plaire aux amoureux, moi, c’est en famille que je l’ai tentée.

C’est donc accompagnée de ma fille de cinq ans (et demi, dirait-elle!) que nous sommes parties, valises sous le bras, pour ce road trip plutôt court. J’ai d’ailleurs profité du trajet en voiture pour approfondir les notions de géographie de Petite après qu’elle m’ait demandé: C’est à combien d’heures d’avion, maman, Trois-Rivières?

Avec l’heure et demie de trajet à partir de Montréal, pas obligé d’attendre d’avoir plusieurs journées de vacances de suite pour partir en expédition à Trois-Rivières: un week-end suffit. Car, après tout, si vous n’avez pas le temps de tout y voir, il suffit d’y retourner! La distance est parfaite pour que les enfants ne s’impatientent pas trop et que les plus petits aient le temps de faire une reposante sieste. Pour les budgets serrés, il n’y aura pas trop de dépenses côté essence et on peut même décider de revenir coucher à la maison après une journée de plaisirs trifluviens.

Mes coups de cœur!

Maïkan Aventure
Centre de plein air aux abords de la rivière Saint-Maurice, nous y avons passé une journée complète à faire plusieurs activités. Tout d’abord, notre baptême en paddle board! Ma fille étant trop petite (à mes yeux en tout cas!) pour avoir sa propre planche, nous avons plutôt opté pour nous en partager une. Si tenir en équilibre est beaucoup plus facile qu’on ne le pense, la petite a adoré jouer à se faire chavirer (debout sur la planche que je faisais vaciller d’un côté puis de l’autre, pratiquant du même coup son équilibre!).

Nous avons ensuite profité des installations intérieures pour faire de l’escalade. Petite était plutôt à l’aise… elle. J’ai une peur quasi incontrôlable des hauteurs (résultat d’une commotion cérébrale dont je vous parlerai un jour!). Grimpant chacune notre tour, j’avais cependant la « pression » de savoir qu’elle me regardait grimper. Aidée de Francine, l’incroyable monitrice, j’ai réussi… à aller sonner la cloche 40 pieds plus haut! Sérieusement, je venais vraiment de me dépasser dans ce petit exploit que j’ai pu transformer en leçon de vie avec ma fille ensuite en lui expliquant ce que je venais de vivre.

– C’est rare que tu as peur, maman.

– Pourtant, ça m’arrive souvent ma chérie. Et c’est normal. Tu vois, cette fois-ci, j’ai appris à surmonter ma peur et je peux te dire que j’ai travaillé très fort dans ma tête pour y arriver. Et je suis très fière de moi!

Entre les deux activités, un petit arrêt à l’éco-café de l’endroit, thématiquement nommé Faim de loup (dans la communauté algonquine, Maïkan signifie loup.) Toujours avec vue sur la Saint-Maurice, ce bistro sympa propose un menu avec des ingrédients locaux.

trresto

En plus de proposer des activités, été comme hiver, qu’il soit question de camping, de pêche à la mouche, d’escalade ou encore de ski, pour ne nommer que celles-là, l’endroit offre aussi toutes sortes de forfaits. Une aventure que j’aimerais bien vivre cet hiver: une nuit passée dans un igloo fait de blocs de neige enflammerait sans aucun doute l’imagination de Petite (je l’avoue, la mienne aussi). À 20$ par personne, c’est le genre de souvenir que n’importe qui peut s’offrir!

Crédit photo: www.maikan.ca

Crédit photo: www.maikan.ca

Théâtre d’art équestre Beauvallon
Impossible de parler de ce spectacle équestre sans mentionner que se cache dernière lui l’École Innocenti, une école d’art équestre… C’est que, durant la représentation, on peut y voir les meilleurs étudiants — dont certains très jeunes! – faire des acrobaties et des pirouettes sur le dos des chevaux. Vous avez toujours rêvé de faire partie d’un tel spectacle? Moyennant une vingtaine de dollars, il est possible d’être figurant, un rôle que vous endosserez avec un costume d’époque sur le dos. La petite a adoré! Certaines catégories de billets vous offrent la possibilité, une fois le spectacle terminé, d’assister à une clinique sur le dressage des chevaux offerte par le propriétaire, metteur en scène et acteur, M. Innocenti. En bonus, de l’animation avant le spectacle sur le site. Bref, une activité familiale qui enchantera tous ses membres. À noter que le spectacle change chaque année et n’est offert qu’en période estivale.

tr-innnocenti

L’hébergement

Celui qui est au centre de la ville et permet de profiter de plusieurs activités aux alentours, c’est l’hôtel Delta. Les plus belles chambres vous offrent la vue sur le fleuve. En périphérie, l’Auberge du Lac St-Pierre vous offre un cadre bucolique. Si vous voulez visiter une véritable institution, l’hôtel-motel Coconut vous offre des chambres standards ou rénovées, mais surtout un bar typiquement tiki et totalement vintage! En été, le camping H2O est très populaire auprès des familles, car on y trouve un petit parc aquatique avec glissades d’eau et piscine à vagues.

Extras!

À faire aussi avec les enfants: une visite de la ville d’une durée approximative d’une heure dans l’autobus touristique (la meilleure façon d’identifier les lieux qu’on veut visiter par la suite!), le rallye GPS pour découvrir la ville et son histoire, un tour à la Vieille prison et la visite de ses cachots (non accessible aux moins de 12 ans), une visite du centre d’histoire de l’industrie papetière Boréalis où les enfants apprennent l’histoire du papier et peuvent en fabriquer; un arrêt au restaurant Le Sacristain, une ancienne église wesleyenne, qui sert des sandwichs grillés haut de gamme (et dont le proprio, un Français, est venu s’établir dans la région après avoir rencontré l’amour de sa vie qui est québécoise)… Une visite à Trois-Rivières, c’est aussi la rencontre avec des gens accueillants et véritablement fiers de faire découvrir leur région aux visiteurs. On aime!

Partager cet article

Vous aimerez également