Tendance

Couples imaginaires

Des couples imaginaires se font et se défont chaque jour dans la tête de bien des gens. On peut les modeler à notre guise, sans blesser personne, car le cerveau est le plus grand organe sexuel, dit-on.

Quand le photographe français Olivier Ciappa, par l’entremise de Dany Turcotte et de Monique Giroux, m’a demandé de participer à un projet où je pourrais former un couple imaginaire avec une personnalité du même sexe que le mien le temps d’un cliché, pour défaire les tabous entourant l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité, j’ai accepté avec plaisir et fierté d’appuyer une cause qui m’est très chère. La liberté d’être soi est le plus grand privilège et elle est encore trop souvent difficilement acquise. J’ai donc invité ma complice Sophie Lorain à rendre hommage à ces hommes et femmes qui choisissent ou choisiront un jour de vivre en harmonie avec leur propre nature. Par ce geste, nous devenions des alliées de la cause (un allié ou une alliée est un membre de la famille, un ami, une collègue, un enseignant ou une enseignante, une institution, qui a pour valeur le respect de la diversité d’orientation sexuelle et qui s’engage à la défendre lorsqu’elle est menacée, discriminée, violentée).

Par son art, le photographe Olivier Ciappa est devenu un symbole de lutte contre l’homophobie en France. Il a imaginé dans le cadre de la législation Mariage pour tous, une très belle expo photo sous le thème Couples Imaginaires mettant en scène deux personnalités, politiques, sportives, culturelles comme s’il s’agissait d’un couple homo, enlacés, une tête sur une épaule, dans un éclat de rire complice, s’embrassant, ici Lara Fabian et Eva Longoria.

L’implication de ces personnalités a eu un véritable impact, à la fois sur la communauté homosexuelle que dans la population en général. Ces photographies de grand format ont été exposées dans plusieurs lieux à Paris et d’autres villes de France, dans des bâtiments comme dans les espaces publics. Le message était porteur, mais preuve que la lutte n’est pas encore terminée, les photos grand format ont été vandalisées la nuit devant la mairie de Paris.

Olivier a continué de transmettre son message. C’est plus tard à lui que l’on a demandé de créer le nouveau symbole de Marianne sur les timbres français de 2014.

Ciappa a voulu réinventer, avec des personnalités de chez nous telles que Claude Legault et Patrick Lagacé, Véronique Cloutier et Kim Thuy, Guy A. Lepage et Dany Turcotte, qui est devenu porte-parole du projet. Ces couples réels ou imaginaires se prêtent au jeu (des photos sans aucune retouche) et s’exposent comme des alliés à la lutte contre l’homophobie et la transphobie. L’exposition Les alliés s’exposent est présentée en deux volets et sera accessible gratuitement au grand public, du 12 mai au 7 juin 2015, dans le cadre des activités entourant la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (le 17 mai).

LES COUPLES IMAGINAIRES au complexe Desjardins , avec les photos d’Olivier Ciappa et TOMBER DANS L’ŒIL / LOVE AT FIRST SIGHT au Musée des beaux-arts de Montréal , où des portraits de la collection d’art québécois et canadien s’unissent en divers couples, aussi surprenants qu’atypiques.

Les filles sont arrivées pendant la session, nous avions déjà eu l’occasion de parler de ce projet. Elles comprenaient que nous avions accepté de faire cette photo pour qu’un jour, aucun enfant n’ait plus à vivre de rejet ou d’incompréhension face à leur homosexualité. Ma plus jeune m’a dit ‘Oui maman! Je comprends! On va les encourager!’

Partager cet article

Vous aimerez également