Accueil - Carrière - Contact - English
Coups de cœur

Mafalda a 50 ans!

Quoi de plus agréable que de se plonger dans nos livres d’enfant… avec nos yeux d’adultes! Le 50e anniversaire de Mafalda (le 29 septembre prochain bien exactement) m’a permis de relire les commentaires contestataires de Mafalda, 10 ans, et ses amis : Susanita la commère, Miguelito le petit naïf si mignon, Felipe le rêveur aux dents avancées, Liberté la petite la plus éveillée de la planète, Manolito la brute au cœur tendre. 50 ans après sa création en Argentine, dans le journal El Mundo par le dessinateur Quino, le message de Mafalda est tristement toujours d’actualité. Son vœu le plus cher, protéger la planète (elle étend de la crème de beauté de sa maman sur le globe terrestre de la famille), n’est pas encore réalisé. L’appel en est encore plus percutant. Celle qui a plus d’un million de fans sur Facebook n’a pas perdu de sa pertinence. À nous de faire passer son message aux prochaines générations.

Mafalda – Intégrale 50 ans (nouvelle édition), 668 pages, 49.95$

Saviez-vous que :

Le Québec a un lien particulier avec Mafalda. Gatineau prévoit nommer une rue du nom du personnage argentin, Shawinigan a eu un succès monstre avec son exposition sur Mafalda en 2010 et, à Mont-Jacob (région de Saguenay), les enfants de 6 à 11 ans étaient invités à s’impliquer dans le projet ‘On refait le monde avec Mafalda’.

Mitsou Nouvelles
Module
Musique
Module
Coups de coeur
Coups de coeur

S’envoyer en l’air au Club Med avec Creactive by Cirque du Soleil
Quand avez-vous lâché prise totalement la dernière fois? Je l’ai fait lors du lancement du nouvel espace Creactive, projet née de la collaboration entre le Cirque du Soleil et le Club Med. Si je fuis habituellement les hauteurs, la curiosité de tenter l’expérience du trapèze au moins une fois dans ma vie a été plus forte que ma peur. Qui était tout de même bien présente une fois l’échelle montée et me retrouvant à plus de 20 pieds dans les airs sur une structure large de seulement trois pieds. J’aurais d’ailleurs rebroussé chemin si l’équipe de G.C. (gentils circassiens), n’avait pas tout de suite senti mon appréhension; ils m’ont fait admiré le paysage, m’ont fait prendre de grandes respirations en me répétant les consignes. On tend d’abord un bras qu’on accroche au trapèze, on plie un peu les jambes et on tend tout le corps en avant pour agripper l’autre bras et ici, pas le choix de faire confiance car tout notre poids est supporté par le G.C. Le lâcher-prise est complet tant les émotions qui nous animent sont intenses et vraies; toute pensée rationnelle est repoussée car voilà, on est là-haut, plein de gens nous regardent d’en bas et le soutien que nous donne l’équipe ne peut que motiver. Puis c’est le go qui nous fait pousser les jambes pour s’élancer dans le vide complet, à bout de bras… Quelle sensation! Un mélange parfait de peur, de liberté et de dépassement. Même si on n’arrive pas à accrocher les jambes à la barre, à faire le salto arrière pour atterrir dans le filet, la fierté est dans chaque parcelle de notre corps. Oser. Oser affronter ses peurs, oser dépasser ses limites, tant psychologiques que physiques. On ose un peu chaque jour de notre vie de différentes manières mais cette expérience demande beaucoup. J’ai encore le vertige quand j’y repense. Et je sais que j’y repenserai longtemps. Quand avez-vous fait la culbute la dernière fois? En vieillissant, la notion spatiale n’est plus autant sollicitée qu’avant. L’acro bungee est donc aussi tout un défi. S’élancer dans les airs et effectuer des saltos avant et arrière n’est donc pas une mince affaire. Encore une fois, un sentiment d’accomplissement véritable. Même chose pour le mur vertical qui semblait procurer moins de sensations fortes que les deux autres activités vedettes, mais qui fut tout aussi enivrant. J’ai vu des enfants de 4 ans s’élancer des airs. Une dame de 82 ans faire un salto arrière. Un monsieur qui devait supporter un très bon poids bloqué au milieu de l’échelle le menant vers le trapèze pour finalement affronter ses peurs et effectuer son saut, encouragé par l’équipe. La magie du cirque opère sans aucun doute au Club Med de Punta Cana. Peut-être parce qu’elle n’a pas de préjugés pour la condition physique ou l’âge : c’est le plaisir qui importe. Devant de telles activités, les enfants se sentent grands et les grands retrouvent leur cœur d’enfant. Et vous savez quelle est la bonne nouvelle? Creactive fait partie du tout-inclus donc pas d’argent supplémentaire à débourser.

Design & Programmation Deuxpointzero design Inc.