Vivre

Des camps d’été pour les enfants qui ne sont pas sportifs!

robotics-une

Beaucoup d’enfants ne sautent pas de joie à l’idée de passer une à plusieurs semaines de leur été dans un camp de sports à suer au grand soleil (j’en sais quelque chose). C’est pourquoi je vous propose trois idées de camps différents ayant comme thématiques, la bouffe, la robotique et la photo!

Les camps culinaires sont un must chaque été pour notre famille (voir coup de coeur de l’an dernier ici!). En plus de s’amuser, les enfants apprendront l’utilisation sécuritaire des équipements et des ustensiles, ce que sont les bonnes habitudes alimentaires à cultiver, pourront améliorer leur dextérité, leur confiance et leur autonomie en cuisine, et tout ça, en pouvant se pratiquer à la maison!

À noter que l’Académie culinaire, dans le Vieux-Montréal, propose ce dimanche une journée porte-ouverte pour découvrir leur programme. Offert depuis 18 ans, il s’adresse aux enfants entre 8 et 17 ans.

Ma fille de 11 ans, Stella, est devenue une maniaque de robotique cette année, avec comme point culminant la compétition Zone 1 à la Tohu. Elles ont été éliminées en demi-finale mais ont acquis une fierté indélébile en démontrant la force de leur robot dans un jeu de sumo (deux robots s’affrontent jusqu’à ce qu’un soit expulsé du cercle). C’est en l’accompagnant à cette compétition que j’ai découvert un camp de robotique au Cégep Dawson qui pourrait aussi intéresser vos jeunes. Au programme, la fabrication de robots et de structures pour initier l’enfant aux concepts de base de la robotique ou pour lui permettre d’approfondir ses connaissances. Le Robotics Camp s’adresse aux enfants de 7 à 14 ans. Aucune expérience préalable n’est requise.

Pour les enfants observateurs et créatifs, un cours qui fera l’envie de bien des parents, le camp de photo Entre quatre yeux situé dans le Vieux-Montréal. Je ne l’ai pas encore testé mais des amies y enverront leurs ados cet été….. On s’inscrit en gang ?

Un petit dernier

Pour ma plus jeune, qui est folle des chevaux, c’est plutôt le club équestre de Chambly qui a été une découverte. Encore cet été, un camp de jour y est offert. Dès 5 ans, les enfants auront un programme où ils mélangeront théorie (sur les races, l’entretien des chevaux et de l’écurie, les métiers reliés au monde équestre, etc) et pratique (nourrir et entretenir l’animal, confectionner des biscuits maison pour les chevaux, jeux équestres, équitation, etc).

Partager cet article

Vous aimerez également