Vivre

Deuxième petite leçon de grammaire avec M. Alex

Est-ce que les trucs de grammaire que je vous ai donnés dans mon billet Petite leçon de grammaire avec M. Alex ont porté fruit? Maîtrisez-vous bien la différence entre a et à?

Je vous propose d’autres trucs, faciles à mémoriser.

Ça ou sa?

Ça va aller, ne vous en faites pas! Si vous pouvez remplacer sa par ta, ma ou la, utilisez sa, car il s’agit d’un déterminant. Par contre, si vous pouvez le remplacer par ceci ou cela, il s’agit du pronom démonstratif ça.

Est-ce que ça vous appartient? (On peut remplacer ça par cela: est-ce que cela vous appartient?)

Elle est partie avec sa valise. (On peut remplacer sa par la: avec la valise.)

Est-ce que ça va bien? (On peut remplacer ça par cela: cela va bien?)

Ce ou se?

Ce peut être remplacé par ­cela? Alors il prend un c. Par contre, s’il est placé devant un verbe, utilisez se car il s’agit d’un pronom personnel.

Ce lapin adore les carottes. (On peut dire un lapin.)

Il se lève tôt (Il est suivi d’un verbe.)

Ce sera ton tour prochainement. (On peut dire cela sera ton tour.)

Ma mère a-t-elle les cheveux teindus?

Non, elle n’a pas les cheveux teindus, elle a les cheveux teints! C’est une erreur fréquente. Le participe passé du verbe teindre est teint et non teindu! Pensez au verbe peindre: le mur est peint et non peindu!

Les fêtes

Bon anniversaire! Anniversaire est masculin, on ne souhaite donc pas bonne anniversaire!

Joyeuses Pâques! Pâques est un nom féminin pluriel.

Joyeuse Halloween! Halloween est féminin singulier.

La plupart des fêtes civiles et religieuses prennent la majuscule, comme Pâques et Halloween.

 

Amener ou apporter?

On apporte un objet, mais on amène une personne ou un animal.

J’apporte toujours mon livre.

Il amène son chien chez le vétérinaire.

Nous apportons notre valise.

Rachel amène Adam à la garderie.

Si j’aurais pu… NON! Si j’avais pu!

C’est bien connu, les scies n’aiment pas les raies; elles les détestent! Éloignez toujours du si, les verbes qui se terminent en rais! Il s’agit du conditionnel présent. Il faut plutôt utiliser l’imparfait de l’indicatif et déplacer le conditionnel plus loin dans la phrase.

L’ordre est donc le suivant: si — imparfait — conditionnel présent. Respectez toujours cet ordre.

Si j’avais assez d’argent, je partirais en voyage. (si — imparfait — conditionnel présent)

Si nous aimions le poisson, nous irions manger des sushis. (si — imparfait — conditionnel présent)

À retenir

Toujours prend toujours un s!

Les jours de la semaine et tous les mois de l’année sont masculins.

On dit un avion et un aéroport (et non aréoport). Les deux sont masculins.

On ne fait pas un infractus, mais un infarctus! Et, en passant, je ne vous souhaite pas un!

J’espère que ces quelques trucs vous seront utiles. D’ici les nouveaux, pourquoi ne pas essayer d’en apprendre un ou deux par jour?

Vous aimerez également