Actualités, Vidéo

Dis-moi: émission avec Chloé Sainte-Marie

chloe-ste-marie_image5

J’avais envie de rencontrer Chloé Sainte-Marie. Je voulais la revoir parce qu’elle m’a fait pleurer deux fois l’année dernière!

La première fois, je l’ai appelée en larmes dans ma voiture parce que je venais d’écouter son dernier album, À la croisée des silences. «Allô Chloé… Je voulais juste te dire que je suis tellement touchée par ton travail… C’est tellement beaaaauuuuuuu… Snif… Snif». Les poèmes québécois choisis avec amour, sur des mélodies mélancoliques sont tellement poignants que mes larmes coulaient sur mon visage en roulant sur l’autoroute 440 en me rendant à Rythme FM…

Et l’autre fois qu’elle m’a fait pleurer, c’est lorsqu’elle a chanté avec mon père, pour moi, Qu’il est difficile d’aimer de Gilles Vigneault à En direct de l’univers…  Je n’avais pas entendu mon père chanter depuis au moins 30 ans. Ça m’a tellement fait plaisir… Là, c’est un mélange de larmes de joie, de peine et de tendresse qui a mouillé mon visage.

On a beaucoup entendu parler de Chloé Sainte-Marie, l’artiste qui est devenue l’aidante naturelle de Gilles Carle, décédé de la maladie de Parkinson il y a 6 ans. Elle est devenue LA porte-parole des aidants naturels.

L’amour fou, elle connaît ça. J’avais envie de parler de son rapport avec les hommes, en commençant par le début, soit sa relation avec son père qui fut plus que difficile. Elle m’a surprise par sa franchise, qui la rendait parfois très fébrile, pendant le retour sur son enfance aux airs de film d’horreur, teinté de la religion Baptiste que son père violent avait adoptée.

La rencontre a été filmée dans les paysages divins de Frelighsburg dans les Cantons-de-l’Est, par une équipe extraordinaire, avec des caméramans et une réalisatrice qui n’ont pas eu peur des orages qui nous ont suivi toute la journée!




Dis-moi est diffusée sur la chaîne Moi & Cie.
Lundi 18h | Mercredi 16h30 | Jeudi 21h30 | Dimanche 14h30 et 19h

Partager cet article