Vivre

Du radon, responsable méconnu du cancer du poumon… dans votre maison!

radon_cover

En consultant tout innocemment le site de MétéoMédia pour savoir quel temps il ferait dans les prochains jours, je suis tombée sur un article intitulé «Le radon, une menace invisible et mortelle». Je l’ai lu… D’abord, pour savoir ce qu’était le radon. Et j’en ai appris beaucoup plus! Ce gaz radioactif, qu’on ne peut ni sentir ni voir, se développe dans des milliers de maisons au Québec et il est la cause numéro deux de cancer du poumon après le tabagisme. Et le gouvernement prend cela très au sérieux… Êtes-vous exposés au radon sans le savoir?

Santé Canada a d’ailleurs pris des mesures dans 15 000 maisons à travers le pays et 7% d’entre elles avaient un problème de radon. L’article nous apprend qu’une maison sur dix serait ainsi «contaminée» au Québec. C’est l’uranium contenu dans le sol qui, en se désintégrant, «crée» le radon. Celui-ci est présent dans le sol et l’eau souterraine et peut s’infiltrer dans la maison par les raccords de tuyauterie, le puisard, les fissures ou encore les fenêtres. Il s’accumule et peut donc atteindre des concentrations qui peuvent vraiment être nuisibles pour la santé. De 10% à 16% des cancers du poumon seraient reliés au radon. Ceci dit, selon Santé Canada, il ne causerait pas d’autres types de cancer, ni d’asthme, ni d’allergies ou de problèmes respiratoires.

Ok, mais on fait quoi?

La seule solution, c’est de faire passer le test à votre résidence. Et ce n’est pas parce que la maison du voisin a une faible concentration que la vôtre est sécuritaire, car on peut trouver une grande variation d’une maison à une autre, même si elles sont voisines. Si vous décidez de faire le test, deux choix s’offrent à vous. Le faire vous-même, en vous assurant d’avoir le bon outil, le dosimètre (le plus populaire), qui devra rester sur place pendant au moins trois mois et préférablement l’hiver (les fenêtres sont fermées et la ventilation beaucoup moins efficace). Vous devrez débourser environ 40$ (taxes incluses) pour l’appareil et 10$ supplémentaires pour l’envoi au laboratoire aux fins d’analyse. Vous pouvez aussi faire affaires avec un professionnel. Il vous en coûtera entre 80$ et 100$.

Si le test est positif, vous devrez colmater les brèches au solage, rendre les fenêtres plus étanches et assurer une meilleure ventilation de votre maison.

radon_image1

Peut-être que ça ne vous concerne pas… Mais peut-être que si. Le problème est assez important pour que l’Association pulmonaire du Québec, depuis 2008, fasse une campagne de sensibilisation à travers la province sur le sujet. C’est aussi bon à savoir si vous êtes sur le point d’acheter une maison…

Pour commander votre dosimètre:
http://www.pq.poumon.ca/environ…on/commandez/
Pour trouver d’autres outils:
https://www.caaquebec.com/fr/a-la-m…le-radon/

Pour trouver des professionnels certifiés, encore peu nombreux: https://www.caaquebec.com/fr/a…our-vous-aider/

Pour en savoir plus sur le sujet, CAA Québec offre deux numéros de téléphone vous permettant de joindre des conseillers qui pourront répondre à vos questions: 514 861-6162 ou 1 888 627-6666.

Partager cet article

Vous aimerez également