Culturel

Elvis Experience : Une soirée mère-fille inoubliable

mitsou-yuki-elvis-experience

Hier soir, ma mère et moi sommes allées voir la première d’Elvis Experience au St-Denis. J’ai toujours rêvé d’emmener ma maman voir le premier spectacle de Martin Fontaine, mais je n’ai jamais réussi à faire coïncider mon horaire et un spectacle au Capitole de Québec.

Ma mère est une grande fan d’Elvis, je le suis par la bande. J’en ai fait écouter à mes filles aussi quand elles étaient petites. Elles se sont trémoussées sur Viva Las Vegas bien avant de savoir marcher. Ma maman Yuki m’a raconté qu’elle a été l’une des premières à avoir son disque à Trois-Pistoles. Elle se souvient qu’un dimanche, alors qu’elle avait assisté à la basse messe et qu’elle gardait les enfants pendant que les parents assistaient à la haute messe, elle en avait profité pour faire jouer le disque sans arrêt à la maison et très très fort. On l’entendait presque jusqu’à l’église! Quand mes grands-parents sont revenus à la maison, mécontents d’entendre le vacarme, elle a retiré le disque si vite qu’il s’est brisé! Évidemment, ses parents lui ont dit que c’est Dieu qui l’avait punie.

yuki-image-1

Yuki n’a pas été punie trop longtemps, a toujours continué d’écouter Elvis et a reçu son absolution, hier soir, grâce à Martin Fontaine. Le titre le dit bien, ce qu’il nous fait vivre est une expérience hors du commun. Les 32 musiciens qui l’accompagnent nous font voyager vers vegas pour voir un des spectacles mythiques du King comme il le donnait en 1969. Nous avons dansé et crié presque aussi fort que les jeunes filles qui se morfondaient devant leur idole à la chevelure de jais jadis. J’étais tellement sous le charme que je suis allée embrasser Elvis (ou Martin) sur la joue alors qu’il était descendu dans l’allée de la salle. La Presse Plus a capté le moment qui restera gravé dans ma mémoire à jamais!

elvis-lapresseplus

Nous avons tous un ou des artistes qui ont marqué notre jeunesse. Quels chanteur ou chanteuse vous ont fait crier autant qu’Elvis? Moi je dirais peut-être Billy Idol ou Lenny Kravitz, lors de spectacles à l’auditorium de Verdun. Deux époques différentes, mais tout aussi intenses!

Partager cet article

Vous aimerez également