Vivre

Enseigner à des petits monstres

Une fois par année, j’enseigne à des petits monstres. Littéralement. À des petits monstres, mais également à des princesses, des sorcières, quelques zombies et plusieurs super héros.

L’Halloween c’est la joie des enfants et la… eh… joie des enseignants. Ok non, la joie n’est pas le bon mot. La… hantise? Disons un mix des deux. La joitise.

Il faut d’abord se trouver un costume. C’est un must pour un enseignant du primaire. Tu as beau enseigner aux grands, à ceux qui nous font croire que l’Halloween n’est pas cool, il reste que le 31 octobre, les élèves redeviennent des petits enfants à la recherche des meilleurs bonbons et des plus beaux ou effrayants costumes.

Il y a quelques années, mes élèves ont eu Batman comme enseignant puis, un boxeur, un zombie, un chanteur punk, un matelot et l’an dernier, un panda. Quand une de mes collègues est plus willing que les autres, elle nous lance l’idée de se déguiser en gang. C’est du travail, mais ça vaut la peine. Ce sont les plus belles Halloweens pour les élèves et pour nous, les profs. Avez-vous entendu parler des Pathétics? Non? Allez jeter un coup d’œil sur un article déjà paru ici. Ça vaut le détour!

Une fois déguisé, il faut les divertir ces montres-là. Essayez d’enseigner vêtu d’un costume d’Halloween. Disons qu’on nous prend moins au sérieux! Faire des exercices mathématiques avec une perruque qui tient mal ou un maquillage qui pique n’est pas évident pour les élèves non plus. Alors on fait quoi? Un peu de lecture? Il existe plusieurs livres de peur ou ayant comme thème l’Halloween; le choix est vaste.

Je propose:

  • Le tome 9 de Capitaine Static: La maison hantée. Pénétrez dans le Manoir Spoukie en compagnie de votre capitaine favori et de son fidèle ami Van de Graaf.
  • ScareMaster, la malédiction du marais. Une histoire cauchemardesque en compagnie des jumeaux Aidan et Olivia, qui décident de camper près d’un lac boueux. Vous désirez effrayer vos préados? Offrez-leur ce livre immédiatement!
  • Si vous n’avez pas eu la chance de lire ces livres de peur cet été, tentez votre chance à l’Halloween.

En classe, on peut aussi se raconter des histoires de peur ou suggérer quelques jeux éducatifs sur le thème de la journée. Les élèves s’amusent, apprennent aussi, tout en se demandant s’ils recevront des bonbons de leurs enseignants. Dans mon cas, la réponse est: évidemment! Quel plaisir ai-je à préparer mes sacs de bonbons! Un bonbon pour Muskan, un pour Monsieur Alex; un chocolat pour Nafumul, un chocolat pour Monsieur Alex… Un moment magique!

Les plus belles Halloweens de ma classe sont celles où mes élèves et moi présentons des kiosques d’Halloween aux autres élèves de l’école. On transforme d’abord la classe en maison hantée puis, en équipe, les élèves préparent des expériences scientifiques épeurantes ou des défis loufoques. C’est génial! Voir les yeux des plus petits qui doivent chercher des bonbons dissimulés sous une vingtaine de fausses araignées ou les voir boire une potion magique verdâtre n’a pas de prix. C’est une journée épuisante, mais qui reste toujours gravée dans la mémoire de tous.

Pour avoir quelques idées pour décorer votre classe, votre maison ou votre lieu de travail, jetez un œil ici!

Il me reste quelques jours pour choisir mon costume de cette année! Je partagerai une photo avec vous. Joyeuse Halloween à vous tous, chers sorcières, fantômes ou loups-garous!

Vous aimerez également