Vivre

Et si les rôles étaient inversés?

Le temps des fêtes, c’est tellement plaisant! Surtout pour les enfants! Ils retrouvent des cousins, rencontrent de nouvelles personnes, se couchent tard et mangent une tonne de gâteries! On sait maintenant que l’effet du sucre est minime sur leur comportement, mais l’effet du contexte des fêtes donne souvent des moments comme ça… mais cette fois, ce sont les parents qui se prêtent au jeu!

Mention spéciale à la maman qui reste sur place en pleurant toutes les larmes de son corps #jairifort!

Et vous savez quoi? Les enfants ont raison. Au stade «bébé», l’humain n’est qu’instinct. En vieillissant, l’effet de l’environnement lui apprend à contrôler ses pulsions. À l’âge  adulte, c’est parfois totalement le contraire. Certains répondent parfois un peu trop aux exigences de la société et n’écoutent plus leur petite voix. Ils ont peur de lâcher leur fou ou de vivre toute la gamme de leurs émotions, souvent par peur de déplaire aux autres ou encore parce qu’ils veulent correspondre à un modèle établi. Ce cadre peut devenir tellement rigide et handicapant que la vie peut sembler être une prison étouffante. La routine va trop vite, vous êtes pris dans un tourbillon, vous ne réfléchissez plus, vous ne savez plus pourquoi vous faites les choses et encore moins pour qui.

Eh bien pour le temps des fêtes, j’aimerais vous suggérer un cadeau: vous! Dites non lorsque quelque chose ne vous plaît pas. Jouez, courez, criez si ça vous chante. Prenez le temps de prendre de longs bains. Demandez de l’aide lorsque vous en ressentez le besoin. Allez marcher. Lisez. BREF, faites ce qui vous fait du bien. Vous le méritez. S’offrir à soi-même est un excellent cadeau de Noël, mais évidemment aussi de tous les jours.

Et les enfants à Noël?

Oui, c’est possible que vos enfants soient un peu plus turbulents à Noël. C’est normal! Nous même, en tant qu’adultes, sommes affectés par le temps des fêtes. Alors soyez compréhensifs face à leur excitation. Effectivement, vous pouvez leur demander de baisser le ton. Toutefois, comprenez que leur demander de venir s’asseoir tranquillement sans bouger à la table pour écouter des blagues d’adultes peut être une tâche très ardue. Comme parent, il faut de la flexibilité pour guider un enfant surtout dans les situations qui sortent de l’ordinaire comme la période des fêtes, tout en maintenant un cadre. Tout est dans l’équilibre… et le lait de poule!

Sur ce, bon temps des fêtes à tous!

Vous aimerez également