Vivre

Être parent

Crédit photo: facebook.com/richard.pringle.9

Être parent

Les mots sont importants. On ne dit pas «Faire parent», mais bien «Être parent».

Dans le train-train quotidien, avec la place que prennent le travail et les autres engagements, on oublie peut-être quel est l’essentiel d’être parent. Ce n’est pas donner davantage de jouets à son enfant, l’inscrire à de nombreuses activités parascolaires ou lui offrir une maison plus grande. On oublie trop souvent que le simple fait d’être là, l’un pour l’autre, est un cadeau inestimable.

Parce que des fois, la vie nous rappelle brutalement qu’être parent ne tient qu’à un fil. Que cet enfant qui vous fait parfois grincer des dents après sa 8e crise de la journée, mais qui vous fait rire au moins 15 fois par jour, pourrait ne plus être là.

C’est ce que Richard Pringle a vécu. Il a perdu son fils de 3 ans. De cette situation douloureuse, il a rappelé à tous ce que c’est d’être parent. Voici les 10 leçons qu’il a apprises suite au décès de son enfant, Hughie.

Crédit photo: facebook.com/richard.pringle.9

  1. Vous ne pouvez jamais, jamais, trop aimer et trop donner de bisou à votre enfant.
  2. Vous avez toujours le temps. Arrêtez ce que vous faites et jouez, même si ce n’est qu’une minute.
    Rien n’est à ce point important que ça ne peut attendre.
  3. Prenez autant de photos et de vidéos qu’il est humainement possible de prendre. Un jour, cela pourrait être la seule chose qu’il vous reste.
  4. Ne dépensez pas d’argent, mais passez plutôt du temps. Vous pensez que ce que vous achetez est important? Ça ne l’est pas. Ce que vous faites, l’est. Sautez dans les flaques d’eau, faites des promenades. Nagez dans la mer, construirez des forts pour vous amuser. C’est tout ce qu’ils veulent. Je ne me souviens pas de ce que nous avons acheté à mon fils. Je me souviens de ce que nous avons fait ensemble.
  5. Chantez des chansons ensemble. Mes souvenirs les plus heureux sont ceux où mon fils était sur mes genoux ou assis à côté de moi dans la voiture et que nous chantions nos chansons préférées. Les souvenirs se créent dans la musique.
  6. Chérissez les choses les plus simples. Les fins de soirées, les routines de dodos, les moments de lecture, les soupers ensemble, les dimanches relax. Chérissez les moments les plus simples. Ce sont les moments qui me manquent le plus. Ne laissez pas ces moments spéciaux passer inaperçus.
  7. Embrassez ceux que vous aimez lorsqu’ils partent. Si vous oubliez, retournez sur vos pas pour les embrasser. Vous ne saurez jamais quand ce sera votre dernière chance de le faire.
  8. Transformez les moments ennuyants en moments plaisants. Les tours en voiture, les courses au magasin, les marches vers les activités. Soyez fous, faites des blagues, riez, souriez, ayez du plaisir. Ce sont des tâches ennuyantes seulement si vous les voyez ainsi. La vie est trop courte pour ne pas avoir de plaisir.
  9. Écrivez un journal. Notez-y tout ce que vos enfants font qui vous émerveille. Leurs phrases drôles, leurs actions cute Nous avons seulement commencé à le faire lorsque nous avons perdu notre fils. Nous voulions nous rappeler de tout. Maintenant nous le faisons pour nos deux autres enfants. Vous aurez ces souvenirs écrits pour toujours et lorsque vous serez vieux, vous pourrez les relire pour savourer tous ces petits moments.
  10. Avoir vos enfants avec vous, c’est pouvoir leur donner des becs, prendre le déjeuner avec eux, marcher avec eux vers l’école, les voir aller à l’université et assister à leur mariage. Vous êtes bénis. Ne l’oubliez jamais. Jamais.

Repose en paix Hughie et toutes nos douces pensées vont vers ce papa et ceux qui vivent une situation similaire.

 

Vous aimerez également