Culturel

Histoires de sport : les Tigresses

mitsChristianFils

J’ai travaillé pendant près de dix ans, tous les matins à la radio avec un grand frisé au coeur sensible, Christian Tétreault. Ses interventions étaient truffées d’histoires touchantes de gens extraordinaires, mais aussi ordinaires, qui partageaient des messages de persévérance qui nous aidaient tous à partir notre journée du bon pied en l’écoutant nous les lire. Christian est aussi un auteur prolifique. Nous voici d’ailleurs avec ses fils lors du lancement d’un de ses livres il y a quelques années.

Aujourd’hui, Christian a regroupé ces petits bijoux dans un nouveau recueil, Histoires de sport. La majorité sont de sa plume et racontent les parcours de grands héros autant que d’athlètes plus humbles. Pour les autres, elles sont des lettres reçues au fil du temps par des auditeurs voulant partager leurs exploits. Il m’a gracieusement offert quelques textes pour mitsou.com, la suite est chez votre libraire favori. Histoires de sport, un livre à partager tout l’été avec les membres de la famille…

histoiredesportUNE

Hommage à Michel, entraîneur des Tigresses

Catherine, Saint-Eustache

Je suis la maman de Keena, une jeune fille de 13 ans qui joue à la balle-molle. Elle adore ce sport et performe bien. Cet été, elle s’est retrouvée dans une nouvelle équipe, les Tigresses, sans ses meilleures amies. La chimie de l’équipe n’était pas très forte, et ma fille n’était pas motivée pour aller à ses parties. Ce n’était jamais arrivé avant.

Début juillet, un des assistants, Michel, a décidé d’amener l’équipe à un tournoi à Boisbriand. Il a communiqué avec chaque joueuse, et Keena a été nommée capitaine. Grâce à cette initiative, il a remonté le moral des filles. C’est une équipe complètement différente qui s’est présentée au tournoi. Ma fille a retrouvé le plaisir d’aller jouer à la balle-molle.

Voici la lettre que Michel a écrite à ses joueuses, lors d’un match où il ne pouvait pas être présent:

Salut les Tigresses.

J’aimerais vous adresser quelques mots avant le match.

D’abord, encore félicitations pour le match d’hier. Une performance du tonnerre. Je suis tellement heureux de ce que vous avez accompli en équipe. Heureux d’en faire partie avec vous.

Au début du match, pensez aux consignes de votre position et battez-vous jusqu’à la fin. Soyez concentrées en défensive, patientes au bâton. Jugez bien la balle et allez-y de toutes vos forces quand elle est à votre goût. Vous devez jouer ce match comme des Tigresses, avec toute votre énergie. Je ne pourrai pas y être, mais je ferai tout pour revenir pendant la partie. Mon cœur est avec vous.

Bon match, les Tigresses.

N’oubliez pas : « En équipe tout est possible. »

Votre ami, Michel.

Les filles ont joué un beau tournoi, et jusqu’à la fin de la saison, l’atmosphère avait changé pour le mieux. Le slogan En équipe, tout est possible est demeuré le cri de ralliement des Tigresses par la suite.

Durant un tournoi subséquent à Saint-Eustache, elles se sont présentées sur le terrain le samedi matin pour recevoir un choc terrible: Michel était décédé la veille, en sauvant son fils de la noyade. Il est allé le sauver d’un tourbillon dans une rivière des Hautes-Laurentides. Il n’a pas eu la force de s’en extirper lui-même.

Je ne connaissais cet homme que depuis peu de temps, et je n’ai jamais eu de longues discussions avec lui. Mais à l’annonce de sa mort, j’ai beaucoup pleuré. Cet homme avait fait toute la différence dans la vie sportive de ma fille et des autres Tigresses. Il entraînait deux équipes, leur donnant ce qu’on a tous de plus précieux: son temps.

Il est mort en héros, mais avant tout, il a vécu en héros. Pour Keena et moi, il le restera toujours.

Partager cet article

Vous aimerez également