Culturel

JOYÀ du Cirque du Soleil: l’appétit vient en jonglant !

JoyaUNE

Quoi de neuf sous le soleil de Riviera Maya? Le premier souper-spectacle du Cirque du Soleil: JOYÀ. J’entendais parler de ce nouveau concept depuis des mois par mon amie Yasmine Khalil, la présidente de 45 Degrees, la compagnie des événements et projets spéciaux du Cirque du Soleil qui a produit ce spectacle. Pauvre elle! J’ai dû lui avouer que pendant tout ce temps, j’imaginais qu’elle travaillait sur quelques numéros de cabaret sauce-cirque dans un restaurant quelconque…

Quelle erreur! Le théâtre unique de 600 places dans lequel se joue ce souper-spectacle a remporté le prix de Building Project of the Year en 2015 pour son innovation, son ingénierie, l’usage des nouvelles technologies et son impact économique sur la région.

L’envergure du spectacle peut être mesurée dès l’arrivée à l’aéroport de Cancún ainsi que sur les autoroutes où des panneaux d’affichage géants de Joyà nous invitent à participer à l’expérience. Arrivé à destination on découvre de vastes installations créées de toutes pièces pour le Cirque dans un cadre naturel parfaitement conservé.

theatreexterieur

Crédit photo George Fuk

Premier arrêt, le Nektar, un restaurant-lounge avec terrasse (on peut aller y prendre un verre sans voir le spectacle). Ensuite, direction l’immense théâtre, lové comme une fleur géante au cœur de la jungle maya et effleurant une magnifique cénote naturelle.

Avant de voir le spectacle, on passe au salon privé du théâtre où un mixologue magicien crée des cocktails fumants à la posologie douteuse, mais délicieuse (ici le jus de canneberge est rebaptisé sang de serpent!) Les hôtesses aux robes fleuries et colorées dirigent ensuite les clients vers leur table. C’est là que l’expérience culinaire à la Cirque commence. Le menu 3 services est à croquer!

Au son d’un band de musiciens live, la dégustation des entrées de poisson fumé, salade de crabe et chèvre chaud, et caviar de melon est encore plus agréable. Viennent ensuite la viande ou le poisson et des bouchées surprenantes ornées de glace sèche créant une fumée qui sort par les narines! Les desserts servis à l’intérieur de livres donnent un avant-goût de ce qui viendra ensuite. Précédant la magie du Cirque, une vraie demande en mariage d’un Mexicain à sa conjointe (éclairage, acrobates, chanteuse et musiciens inclus) nous a transportés dans un univers encore plus poétique.

Le théâtre évoque à la fois un naturalium, une grande bibliothèque et un lieu de connaissances. Le Mexique abrite en effet l’une des plus vastes universités au monde. Le transfert de connaissances qui remonte à l’ancienne civilisation maya a inspiré le Cirque. Les références à l’art sont également très présentes, entre autres avec une vaste fresque murale à la manière du peintre mexicain Diego Rivera. C’est là qu’évoluera le personnage principal, Joyà, une jeune adolescente en visite chez son grand-père Zelig, un vieux scientifique naturaliste qui voit son livre, représentant tout son savoir et le travail d’une vie, volé par des pirates.

Le spectacle n’a rien à envier aux autres productions du Cirque. Avec sa scène haute et profonde, elle permet un spectacle grandiose qui plaira aux petits comme aux grands (c’est d’ailleurs gratuit pour les enfants de moins de deux ans), mais la proximité qu’ont les acrobates et contorsionnistes avec le public tout au long du spectacle en fait une expérience unique. Les numéros impressionnants se déploient autant sur la scène qu’au-dessus des tables. Les artistes s’envolent, se contorsionnent et font des combats d’épée à quelques pieds de nos verres de vin, au point où nous avons déplacé nos couverts quelques fois! Bizarre à dire, mais c’est comme encore mieux que d’aller voir un spectacle du Cirque. L’expérience ici est visuelle, auditive, olfactive et sensuelle. Cette formule est tellement appréciée par le public que plusieurs soupers-spectacles sont en développement à travers le monde. Une belle avenue à explorer pour le Cirque, un trésor d’ici !

Plusieurs forfaits sont offerts aux visiteurs.

Il est préférable de réserver à l’avance pour profiter d’un tarif spécial, surtout pendant le temps des fêtes.

Dépêchez-vous !

Partager cet article

Vous aimerez également