Culturel

La maladie d’en vouloir toujours plus

maladie-du-plus

«Maman, maman, je veux un nouveau camion. Papa, papa, achète-moi un autre toutou». Avez-vous cette impression que votre enfant en veut toujours plus? Que les demandes n’arrêtent plus? En plus, c’est contagieux! «X» a amené un nouveau gadget à la à l’école, et hop votre enfant revient avec des beaux yeux pour l’avoir également. Votre enfant a la maladie d’en vouloir plus, toujours plus et ça vous tape sur les nerfs? Aujourd’hui, je vous demande : et vous? Vous souffrez aussi de la maladie du plus?

Avez-vous remarqué que souvent, cette quête du plus semble augmenter lors de la venue d’un premier enfant? Des jouets, des vêtements, des meubles, des livres. Et là, il vous faut plus d’espace. Vous avez besoin d’une plus grande maison. Et pour ça, vous avez besoin de plus d’argent. Pour ensuite pouvoir acheter encore plus de jouets. Plus de vêtements. Plus de meubles. Plus de livres. Plus, plus, plus, plus. Toujours plus.

Quand s’arrêter?

Parfois, il est mieux de faire avec ce que vous avez déjà. D’abord, parce que cette maladie du plus peut créer de l’anxiété chez plusieurs personnes. Vous pourriez, par exemple, avoir l’impression d’être dans un train à haute vitesse qui ne s’arrête jamais. Travailler pour atteindre des rêves, accomplir des projets, s’offrir du luxe, c’est bien. Ceci dit, s’arrêter pour apprécier le tout l’est tout autant. Ne pas toujours rechercher plus, c’est aussi apprendre à maximiser ce que l’on a pour en profiter davantage.

Le parent, un modèle

En plus de l’anxiété, rappelez-vous que vous êtes des modèles pour vos enfants. Se pourrait-il qu’ils prennent exemple sur vous? Souvent, nous oublions que les enfants n’ont pas besoin d’autant de jouets, de gadgets, de meubles, ou d’activités. Certains parents en font trop pour offrir tout à leurs enfants, ou parfois même pour leur offrir ce qu’ils n’ont pas eu eux-mêmes étant plus jeunes. Plutôt que d’avoir toujours plus de jouets, peut-être que vos enfants peuvent trouver une façon de réinventer ceux qu’ils ont! L’humain est créatif, vos enfants le sont aussi! Ne pas tout avoir leur permet d’utiliser leur créativité et de résoudre des problèmes. Cette capacité de réfléchir outside the box est un atout qui leur sera utile toute leur vie.

D’ailleurs, vous aussi vous êtes créatifs. Rappelez-vous que vous êtes plein de ressources et d’imagination. En vouloir plus, certes. Mais peut-être que ce qu’il vous manque présentement, c’est plus de bonheur. Plus de repos. Plus de zénitude. Plus d’inspiration. Vos enfants, eux, peut-être veulent-ils plus d’attention, plus de temps, plus d’affection.

En terminant, rappelez-vous que la maladie du plus peut parfois être bénéfique. Des expériences de vie qui nous font grandir, on en a jamais assez!

Partager cet article

Vous aimerez également