Vivre

La recette d’une VRAIE tourtière

food food

Le magazine CHÂTELAINE publie ce mois-ci un spécial Noël avec les sœurs Gélinas.

J’ai trouvé ça beau de les voir toutes les trois dans leur splendeur, leur sincérité et leurs différences. Ça m’a ramenée à mon portrait familial, à mes 2 sœurs et moi.

soeurs-lefebvre

Je viens d’une famille de 4 enfants. Ceux qui nous côtoient savent à quel point nos histoires de familles pourraient inspirer bien des producteurs de téléséries populaires.

Je fais un clin d’œil à tous les membres extraordinaires de cette famille, plus particulièrement à mes 2 sœurs et à ma mère, avec qui je me lance à nouveau en affaires cette année.

Je suis bénie de les avoir dans ma vie et je les aime plus que tout au monde. Je les salue encore pour tout ce qu’elles sont et pour tout ce qu’elles m’apportent.

Le genre féminin prédominant de ma lignée a eu pour effet de créer un genre de microsociété plutôt matriarcale. C’est un paradoxe que j’aime entretenir en l’honneur de toutes.

On manifeste toutes à notre façon cet amour pour la cuisine. Mitsou m’a demandé de vous partager une recette qui nous rassemble, qui nous réconforte et je ne pouvais passer à côté de notre légendaire tourtière du Lac-Saint-Jean. Avec les fêtes qui approchent, cette cocotte tout droit sortie du mouvement slow food est une idée géniale pour nourrir un paquet de monde, dans la simplicité et l’esprit relaxe, comme votre souper sera au four depuis les petites heures du matin.

Je vous partage donc sans plus tarder la recette fétiche de celles qui me précédent, plus particulièrement celle de ma mère, qui la concocte toujours avec autant d’assurance et de générosité.

Crédit photo: Marie-Claude Robert

Crédit photo: Marie-Claude Robert

Tourtière du Lac-Saint-Jean

Donne une quinzaine de portions

Ingrédients:

  • 1 recette de pâte brisée (une quantité suffisante pour chemiser et couvrir une cocotte en fonte de 6 litres). J’achète les boules de pâte brisée congelées vendes en épicerie et quand j’ai envie de faire la pâte, je prends cette recette au robot culinaire qui est simple comme tout.
  • 6 lb de pommes de terre
  • 6 oignons
  • 6 lb de viande (Je vous suggère un mélange de porc, de bœuf et de viande sauvage.)
  • 1 demi-livre de lard salé
  • Bouillon de bœuf pour couvrir le tout
  • Sel et poivre, environ 1 c. à thé chacun

Préparation:

Coupez la viande, le lard salé et les oignons en cubes d’environ 1 demi-pouce. Ajoutez le sel et le poivre puis laissez reposer quelques heures ou toute la nuit.

Préchauffez le four à 450 °F. Épluchez et coupez les pommes de terre en très petits cubes. Ça fera toute la différence. Enduisez votre cocotte d’huile. Roulez la pâte et étendez-la pour couvrir entièrement l’intérieur de la cocotte. Laissez-la dépasser d‘environ 1 pouce à l’extérieur afin de pouvoir sceller la deuxième pâte qui ira sur le dessus. Ajoutez les pommes de terre au mélange de viande. Couvrez tous les ingrédients de bouillon de bœuf. Recouvrez avec le reste de pâte et faites un trou au centre pour que la vapeur puisse s’échapper. Couvrez avec le couvercle de la cocotte.

Enfournez la tourtière 30 minutes à 450 °F puis réduisez la température à 275 °F. Laissez cuire environ 12 heures. Vérifiez de 2 à 3 fois votre tourtière et ajoutez du bouillon de bœuf par le trou au besoin pour ne pas qu’elle s’assèche. Si désiré, enlevez le couvercle 45 minutes avant la fin de la cuisson pour que le dessus de votre tourtière soit croustillant.

Servez-la avec une salade à la crème:

  • 2 grosses laitues frisées, lavées et déchiquetées
  • 10 oignons verts émincés
  • 1 tasse de crème à cuisson mélangée à 1 c. à thé d’herbes salées

Mélangez le tout et savourez.

Que prévoyez-vous cuisiner cette année lors de vos réceptions? Avez-vous une recette familiale classique?

Partagez vos idées, ça pourrait nous inspirer!

(Si tu veux apporter du bonheur dans le monde entier, rentre à la maison et aime ta famille, mère Teresa)

Partager cet article

Vous aimerez également