Culturel

L’album blanc

angele-une

Je connais Angèle depuis plusieurs années. J’ai toujours admiré son talent. Pour moi, Angèle Dubeau est une grande dame de la musique au Québec. Avec son violon et son orchestre, elle nous touche, nous fait vivre de grands moments!

Il y a un an, j’ai appris qu’Angèle était atteinte d’un cancer du sein. Je m’en rappelle comme si c’était hier. Comme ce fut le cas pour bien des gens, cette nouvelle m’a vraiment bouleversée. Et elle m’a émue, encore. Parce qu’elle m’a rappelé, une fois de plus, que le cancer du sein est beaucoup trop présent dans nos vies, notre entourage. Il vient cogner à la porte de gens qu’on aime, qu’on admire, qui nous touchent. Sournoisement.

photo-41

Des femmes qui se battent ou se sont battues, comme Angèle, contre la maladie, j’en rencontre beaucoup dans une année. C’est d’ailleurs un des grands privilèges qui va avec le rôle qu’on m’a confié à la Fondation. Pour chaque histoire plus difficile, plus triste qu’on me rapporte, il y en a des centaines d’autres qui m’inspirent! De voir Angèle, en pleine forme aujourd’hui, c’est une de celles-là!

Angèle est tellement en forme qu’elle a décidé de se joindre à nous pour cette grande lutte en offrant 2 $ pour chaque album Blanc vendu à la Fondation.

Angèle, c’est la preuve que le dépistage précoce fait une réelle différence et qu’un cancer diagnostiqué tôt est synonyme de plus grandes chances de survie. Et ça tombe bien parce que la sensibilisation, l’éducation à la santé des seins, c’est un des cheval de bataille de la Fondation. C’est d’ailleurs pour cette raison que la Fondation a lancé une toute nouvelle publicité réalisée par Chloé Robichaud et mettant en vedette (Noémie Yelle, Catherine Renaud, Ève Durannceau et Cynthia Wu Maheux). Notre message, et je sais qu’Angèle l’endosse aussi, c’est de rappeler aux femmes qu’elles sont capables de prendre la santé de leurs seins en main. 78 % des Québécoises ne pratiquent pas fréquemment l’observation de leurs seins, alors que c’est tout simple! Pour renverser cette statistique, la Fondation a développé des outils et des ressources pour aider les femmes à être plus soucieuses de leur santé. J’invite d’ailleurs toutes les Québécoises à visiter www.observationdesseins.org afin de mettre toutes les chances de leur côté!

Depuis tout près de 20 ans, la Fondation travaille avec acharnement pour faire une différence dans la lutte contre le cancer du sein : que ce soit en finançant la recherche, en soutenant les personnes atteintes et leurs proches et faisant de la santé du sein une priorité pour les femmes. Parce que bien que le taux de survie au-delà de 5 ans à la maladie soit maintenant de 88 %, les besoins pour les femmes atteintes et leurs proches sont encore grands. Et c’est grâce à de tels partenaires, si généreux, qui ont la cause à cœur et qui se font porteurs de notre message d’espoir que nous pouvons faire une différence.

Pour se procurer le nouvel album d’Angèle, Blanc, il suffit d’un clic. Un nouveau pas vers l’espoir d’un avenir sans cancer du sein.

www.analekta.com

 

Partager cet article

Vous aimerez également