Vivre

Le hit-and-run amoureux

hitandrunune

Les moyens de communication n’ont jamais été aussi nombreux, mais voilà qu’ironiquement, nous assistons encore régulièrement à des hit-and-runs amoureux, c’est-à-dire que la personne rencontrée sur un site de rencontre, avec qui nous pensions avoir certaines affinités, sort de notre vie aussi spontanément qu’elle y est entrée. Elle disparaît sans donner de signe, nous laissant avec un gros point d’interrogation à la place du troisième œil. Ainsi, nous n’avons d’autre choix que d’endosser notre costume de détective puisque c’est dans notre nature de vouloir que les choses soient claires.

Inspecteur Clouseau à la rescousse

Comme nous avons compris que les apparences sont parfois trompeuses, nous optons pour la prudence et décidons de fonctionner par élimination. Notre première tactique est donc d’aller directement à la source, soit de mitrailler littéralement la personne de messages textes. Si les premiers textos se veulent enveloppés de coton, les derniers sont un peu plus affutés. Évidemment, toutes nos tentatives de communication restent sans réponse. C’est alors que nous en concluons à un problème de téléphone. Pas question pour nous d’envisager que cette personne ait pu bloquer notre numéro! Alors nous textons une copine pour vérifier le bon état de notre cellulaire, espérant de tout cœur ne jamais recevoir de réponse de sa part. Mais pas de chance: elle nous répond dans la seconde. Merdouille!

Finalement, nous décidons de ratisser un peu plus large… Est-ce possible que ce soit un problème entre fournisseurs de services mobiles? Mais là encore, après quelques vérifications, tout semble fonctionnel. OK. Grande respiration. Il doit sûrement y avoir une bonne raison. Il a peut-être eu un accident? Il est peut-être aux soins intensifs après avoir contracté la bactérie mangeuse de chair? Il a sûrement été enlevé par des extraterrestres! (Rire démoniaque)

Accepter l’évidence

Alors que nous sommes là, à nous morfondre pour cette personne pour qui nous commencions à avoir un petit ou gros béguin, voilà qu’il ou qu’elle est probablement en train de converser sur le Net avec un nouveau poisson qui a mordu à sa ligne. Grrr…

Au fond, ce qui nous dérange, ce n’est pas tant le fait de se faire larguer comme une pinte de lait passé date, mais le fait que nous ne soyons pas avisés de la fin de notre contrat de service. Pourquoi ne pas, tout simplement, opter pour le constat à l’amiable!

À vrai dire, il n’y a rien de pire que de ne pas savoir. Cela laisse beaucoup trop de place aux suppositions de toutes sortes. Et, bien entendu, nous avons toujours tendance à imaginer ce qui nous discrédite le plus.

Vive les situations claires! Peu importe si le dénouement n’est vraiment pas celui que nous voudrions entendre, au moins nous savons pourquoi nous pleurons ou pourquoi nous sommes frustrés.

Coupables de mauvaise conduite

On pense souvent, à tort, que seuls les hommes sont capables de prendre la poudre d’escampette.  Mais je connais personnellement certaines personnes de la gent féminine qui sont assez performantes dans l’art de disparaître sans laisser de trace.

Ce que j’en dis, c’est que nous devrions toujours faire attention de ne pas faire aux autres ce que nous n’aimerions pas qu’on nous fasse. Si nous agissons en gardant toujours ceci en tête, les risques d’accrochage s’en trouveront de beaucoup diminués.

Même si nous n’avons pas de constat amiable amoureux dans notre boîte à gants, apprenons à terminer nos courtes ou longues relations dans les règles de l’art afin que chacun puisse avoir la même version de l’histoire à raconter et ainsi poursuivre son chemin en toute sérénité.

Procurez-vous le Carnet de route pour manifester l’inattendu à jackiebhamilton.com

Partager cet article

Vous aimerez également