Vivre

Le mérite

le-merite

Quand tu es célibataire, les phrases qui reviennent souvent de ton entourage sont: Je te souhaite vraiment que tu rencontres quelqu’un, tu le mérites tellement! OU Tu mérites tellement un homme à ta hauteur OU L’homme qui va te mériter sera l’homme le plus chanceux du monde. Oui, je l’avoue ces phrases m’irritent au plus profond de mon être. Il y a de cela quelques années, un amoureux qui ne voulait plus être le mien, m’a annoncé sans gants blancs qu’il ne voulait plus continuer sa vie avec moi. J’avais travaillé fort pour être la meilleure blonde du monde. J’y avais mis tout mon énergie et même un peu de mon estime de moi. J’pense avoir été une formidable concubine, mais son cœur à lui n’y était pas. Pendant que je me liquéfiais parmi mes larmes, je lui ai dit: Non, je ne mérite pas ça! Et il m’a répondu une phrase qui allait changer ma perception de la vie: Tu sais Sylvie, la vie n’est pas toujours une question de mérite. Encore aujourd’hui, cette réponse me hante.

Le mot «mérite» vient du mot latin « meritum » qui veut dire « gain » qui signifie avoir quelque chose ou gagner l’estime des autres après avoir travaillé très fort et après avoir surmonté des choses absolument insurmontables. Par exemple, si tu as étudié avec ardeur pour un examen et que tu récoltes une note de 100%, tu le mérites. Tu as bossé fort, cette note te revient. Ça va de soi.

Mais le cœur lui? Pourquoi il ne suit pas cette logique? Ce serait tellement plus facile. Tu rencontres quelqu’un, tu vois si la personne te plaît, tu travailles pour que ça marche et ensuite BANG! Le grand amour! Point barre. Tous les manuels de psycho pop vont vous le dire, ça devrait être comme ça. Mais pourtant… Quand un homme (ou une femme) te quitte parce qu’il est tombé amoureux d’une autre, tu mérites vraiment ça? Et lui, il mérite vraiment de vivre le grand amour après t’avoir fait tant souffrir? Peut-être… Pourquoi, y a-t-il tant de femmes et d’hommes seuls, qui cherchent l’amour sans le trouver? C’est parce qu’ils méritent d’être seuls? Peut-être pour certains… Mais pour tout le monde, laissez-moi être perplexe.

Dans les dernières années, j’ai travaillé fort pour rencontrer l’amour. J’ai suivi une thérapie afin de me donner les outils pour mieux me connaître et m’aimer. Je fais des efforts tous les jours pour être une meilleure personne afin d’éviter ainsi les pièges de la jalousie et de l’envie. J’ai multiplié les rencontres, j’ai ouvert mon cœur, j’ai essayé d’être moins centrée sur moi et d’être plus généreuse envers les autres. Honnêtement, si j’avais à passer un examen demain matin, je crois que je pourrais gagner la médaille d’or pour les olympiades de l’amour. Je l’aurais moi aussi mon 100%. Parce que oui, je le mérite. Mais comme disait l’ex, la vie n’est pas toujours une question de mérite. Oui, la vie peut parfois être injuste.

Personne ne mérite de vivre de la violence, qu’elle soit physique ou psychologique. Personne ne mérite d’être abandonné. Personne ne mérite d’être malade. Personne ne mérite de perdre un enfant. Personne ne mérite d’être trompé, de se faire mentir, de vivre dans l’incertitude. Non, personne. Mais dans notre société où la performance est l’une de nos prémisses, on doute et on juge lorsque ça arrive à quelqu’un de notre entourage.

Pourquoi est-elle restée dans une relation si destructive si elle souffrait? Moi, j’te jure, je l’aurais quitté! Comment ça que son chum est parti pour une autre? S’il est parti, c’est qu’il lui manquait quelque chose à la maison, c’est comme rien. Elle est malade? Pffff… Elle ne prenait pas super soin d’elle non plus. Elle ne faisait même pas de jogging!

On a souvent le mot juste, la phrase toute prête pour juger une personne qui passe un mauvais quart d’heure. Parce qu’on nous a appris ça. Parce qu’on nous a appris que dans la vie, tout est une question de mérite.

Et si on mettait un peu la performance de côté, si on regardait les gens non pas relativement à ce qu’ils leur arrivent, mais pour ce qu’ils sont? Qu’on accepte enfin que la vie est une suite d’essais et d’erreurs. Quelquefois cruels certes, mais aussi salutaires. Parce que personne n’est parfait.

Laissons le mot « mérite » aux choses sur lesquelles nous avons le contrôle, sur les activités où la performance et le dépassement de soi sont de mise et supprimons-le de notre vocabulaire pour tout ce sur quoi nous n’avons pas d’emprise. Parce que non, le mérite ne s’applique pas à toutes les situations. Concentrons-nous à juste faire de notre mieux pour être heureux. Juste ça. Notre vie ne sera peut-être pas parfaite, mais au moins elle sera plus légère.

C’est gentil de dire à quelqu’un qu’il mérite l’amour, mais honnêtement, le cœur ne joue pas cette game-là.

Partager cet article

Vous aimerez également