Vivre

Le Pokéart Go à Hong Kong

comic star 3

Cet été, le temps d’une journée bien remplie, j’ai décidé de suivre la tendance du moment et de participer, moi aussi, au jeu de l’heure: Pokémon Go. Je me suis donc baladé dans les rues de la ville, mon téléphone intelligent à la main, à l’affût d’étranges créatures que je désirais capturer. Peu après avoir marché 100 mètres, j’en ai aperçu une, dissimulée près d’une ruelle. Je l’ai immédiatement capturée. Et vlan, 300 points! Quelques minutes plus tard, j’en ai découvert une autre encore plus rare: 2400 points!

Je dois être honnête avec vous: j’ai adapté les règles du jeu à mes intérêts:

Pokémon Go version Pokéart Go

  • Lieu: Hong Kong, mais le jeu s’adapte à tous les espaces publics
  • Matériel requis: de bonnes chaussures, une vision aiguisée et un téléphone intelligent
  • But du jeu: repérer et capturer des personnages dissimulés dans la ville. Mais cependant, au lieu de poursuivre des Pokémons, ce sont des oeuvres d’art de la rue que l’on doit prendre en photo

Mon aventure a débuté sur l’île principale, Hong Kong island. Déambulant entre les magasins haut de gamme, les restaurants, les temples et les marchés, je suis tombé en amour avec la rue Hollywood Road, rue où des artistes graffiteurs locaux ont laissé leurs traces. J’y ai, entre autres, capturé plusieurs chats, ces animaux très présents dans l’art hongkongais.

L’endroit étant très peuplé, j’ai eu besoin d’un peu de calme après avoir passé deux heures sur cette île. À l’aide d’un traversier, je me suis retrouvé au célèbre parc de Kowloon dans le quartier Tsim Sha Tsui. Une détente rafraîchissante entre des arbres et des plans d’eau était la bienvenue. Quelle ne fut pas ma surprise de tomber face à face avec On On, un de mes personnages animés favoris. Je l’ai immédiatement capturé. Un bon 2400 points pour lui! Une partie du parc accueillait l’exposition Hong Kong Avenue of Comic Stars, regroupant une trentaine de personnages de bandes dessinées et de mangas. Quelle merveilleuse idée de les présenter dans un parc public où tous les passants peuvent faire leur connaissance.

Une demi-journée de passée et j’avais déjà capturé plusieurs personnages! J’étais bien curieux de savoir si j’allais en découvrir d’autres avant le coucher du soleil.

L’estomac dans les talons, c’est vers Temple Street que mon aventure a continué. Me dirigeant vers le restaurant où j’allais rencontrer un de mes amis hongkongais, j’ai croisé de mignons petits singes, sculptés par 11 artistes locaux. Ces oeuvres font partie de l’exposition Tian Tian Xiang Shang, une idée du concepteur Danny Yung, qui a reçu le mandat de promouvoir l’art public. J’adore cette initiative!  Un peu plus loin sur la rue, on nous propose de dessiner ou d’apposer notre signature sur un personnage 3D haut de 3 m. C’est donc une exposition qui, de jour en jour, se transforme.

Exténué, mais bien heureux de mes captures, je suis retourné à l’hôtel, les yeux juste assez ouverts pour découvrir quelques dernières oeuvres. J’en ai aperçu plusieurs, aussi bien dans le métro que dans les passages souterrains.

Hong Kong propose des oeuvres qui mélangent le moderne et le traditionnel. J’ai adoré capturer ces personnages qui, je l’espère, vous donneront le goût, à vous aussi, de jouer à mon jeu! Peu importe la ville dans laquelle vous jouerez, je suis certain que vous ferez de belles découvertes. Allez, sortez vos souliers et votre appareil photo, Pokéart Go vous attend!

Voici quelques idées de sortie en lien avec l’art public au Québec:

Circuit découverte de l’art public de Montréal

Autre Montréal, propose un circuit pour découvrir les plus belles murales de la métropole.

Circuit d’art public de Boisbriand

Circuit d’art public de Saint-Jérôme

Répertoire de oeuvres d’art public de Québec

Circuit d’art public du Mont-Tremblant

Art public du parc Jean-Drapeau

Partager cet article

Vous aimerez également