Vivre

Les 10 erreurs de discipline les plus courantes

discipline

La discipline. Ouf… Ça demande tellement de temps, de patience et de motivation! Mais c’est tellement essentiel à instaurer avec nos enfants. Et parce que c’est facile d’oublier et toujours bon à se remémorer, voici les 10 erreurs courantes de discipline, tel que lu et retenu sur le site Maman pour la vie. Prenez des notes!

DIRE NON SANS COMPROMIS À UN JEUNE ENFANT

Combien de fois peut-on dire à un enfant de ne pas faire cela ou de ne pas toucher à ceci? L’erreur serait la suivante : à force de se faire dire non, et donc d’essuyer un refus, l’enfant, surtout entre un et trois ans, pourrait répondre lui aussi de façon constante par « non » et ainsi prolonger plus longtemps que nécessaire, pour son développement et votre patience, sa phase du « non ». La solution? Offrir une alternative. Il ne peut toucher au bol en vitre? Proposez-lui de jouer avec les bols de plastique. Il doit avoir l’impression d’avoir un certain contrôle sur sa vie.

LE FORCER À FINIR SON ASSIETTE POUR AVOIR DROIT AU DESSERT

Habitude plutôt que réelle solution, on ne devrait pas négocier concernant les repas et l’alimentation. L’erreur, c’est donc de dire à notre enfant qu’il sera privé de dessert s’il ne termine pas tout ce qu’il y a dans son assiette. La solution, plutôt lui proposer de manger un peu de tout, viandes et légumes, s’il ne peut pas terminer le contenu de son assiette.

IMPOSER NOTRE DÉCISION DE MANIÈRE ARBITRAIRE

Quel moment infernal que celui où les enfants tiennent mordicus à porter ce qu’ils veulent, sous votre œil expert et mature qui voit très bien que les couleurs ne vont pas du tout ensemble ou encore que le chandail sera trop chaud. L’erreur : argumenter et lui imposer votre choix. La solution : lui proposer deux options, lui faisant ainsi décider par lui-même tout en contrôlant la situation!

HAUSSER UN PEU TROP LA VOIX… OU CRIER!

Quand on a averti, plusieurs fois, qu’on a posé des ultimatums, que rien ne semble fonctionner, lever le ton pour se faire écouter devient presque naturel. Ce serait cependant l’erreur qu’on ferait… Car notre enfant, par mimétisme, prendra aussi cette habitude. La solution : vaut mieux user d’un ton ferme que d’une hausse de décibels.

ESCAMOTER LA ROUTINE DU DODO

À cause d’une activité, d’une visite chez des amis, vous pourriez arriver tard à la maison. Qu’ils se soient endormis ou non dans la voiture, vous ne pensez qu’à les expédier au lit pour leur plus grand bien! L’erreur serait de changer leur routine! La solution : l’écourter, au besoin, mais respecter la routine habituelle qui est très importante pour l’enfant.

PARLER « DANS LE DOS » DE SON ENFANT… EN SA PRÉSENCE

Quand on lit le titre de celle-là, on se dit qu’on ne fait jamais ça… Mais ça veut aussi dire parler de choses peut-être banales pour nous, mais qui seront significatives pour les petits. L’erreur, par exemple, serait de dire à notre amie, devant notre enfant, qu’il a fait pipi au lit cette semaine. La solution : on ne dit rien qui pourrait les blesser devant eux!

SOULIGNER SES MAUVAIS COUPS ET TAIRE LES BONS COUPS

Faire des mauvais coups serait, pour l’enfant, une façon d’attirer votre attention. Alors, l’erreur serait de souligner ce qu’il ne fait pas correctement de façon plus importante que ce qu’il fait de bien! La solution : trouver l’équilibre!

IMPOSER UNE PUNITION SANS LIEN AVEC LE GESTE REPROCHÉ

Votre enfant renverse son verre de jus et vous l’envoyez dans sa chambre? Ce serait l’erreur à ne pas faire. La solution serait plutôt d’imposer une sanction en lien avec le comportement à corriger. Dans ce cas-ci, lui demander de nettoyer…

MENACER D’UNE PUNITION QUI VIENDRA PLUS TARD

Un peu dans le même sens, menacer votre enfant d’une conséquence qui viendra plus tard serait l’erreur à ne pas faire, la durée entre l’acte et la punition annulant le lien entre les deux. La solution : agir sur le moment si vous le pouvez.

RÉCOMPENSER TOUS LES BONS COUPS

Moyen efficace que celui de la récompense… Qui devient cependant une erreur si on le fait à tout coup, motivant notre enfant à poser un geste dans le seul but d’obtenir une récompense. La solution : alterner, comportements et actes à récompenser avec d’autres qui ne le seront pas!

Source : Mamanpourlavie

Partager cet article

Vous aimerez également