Tendance

Les clubs du printemps 2014

bar-une

Comme la saison des amours et de la danse revient à grands pas, j’ai cru bon faire une petite enquête personnelle sur les meilleurs endroits où sortir à Montréal. J’ai demandé à mes sœurs, DJ Abeille, Noémie, ma belle-fille Kaia et leurs conjoints respectifs, le méchant mangeur Na’eem Adam, et le blogueur Cassian Bopp, de me dresser une liste des hot spots du printemps 2014.

Flyjin

Le pub japonais underground Flyjin, situé au 417 rue Saint-Pierre dans le Vieux-Montréal, est LE spot pour voir PK Subban s’amuser aux tables tournantes, accompagné de Carey Price, Brandon Prust, Brendan Gallagher. Tout dernièrement, Tom Pyatt et Valtteri Filppula des Tampa Bay y faisaient la fête jusqu’aux petites heures (le compte FB du bar publie d’ailleurs beaucoup de photos de ces soirées endiablées). Le Flyjin est d’abord un resto de mets japonais délicieux, mais se transforme à minuit en bar à l’intimité efficace. http://www.flyjin.ca/

Salon Daomé

Suggestion de ma sœur Noémie, le Salon Daomé sur le Plateau (Mont-royal angle Hôtel de Ville) offre le plaisir de danser sur des beats électroniques dans un grand loft, sans la pression du ‘m’as-tu-vu’ de la rue St-Laurent. Ici, ça sent l’encens et on se blottit dans de gros divans de velours. Du Futuristik Funk le vendredi au Heavy Disco le samedi, tout est là pour dépenser les calories de l’alcool absorbé, entre amis. Dress code : On ne vire pas fou. Le plateau/relax ou jeans/tee-shirt sont de mise. http://www.lesalondaome.com/

No name bar ou le 5295

Les propriétaires ont désiré ne pas donner de nom à l’établissement, question de garder le mystère et de nous dépayser un peu. On l’appelle donc le No Name bar, ou le 5295, son adresse civique sur l’avenue du Parc. Cette suggestion de mon beau-frère Na’eem, est un club social décoré aux allures d’Afrique du nord coloniale offrant de délicieux drinks vintage comme le Singapore Sling ou le Manhattan, dans une ambiance chic et chaleureuse. Ici, on y apprécie le service, la compagnie (la musique n’est pas trop forte) et la nuit, que l’on voudrait très longue. 5295 avenue du Parc

Royal Phœnix

Il semblerait que le resto-bar le Royal Phoenix dans le Mile-End (Bernard/St-laurent) soit le club le plus ouvert de tous, unissant les préférences sexuelles des clients dans un heureux mélange. Gays, lesbiennes, bisexuels et hétéros se tiennent la main et dansent comme des fous, ici. Il n’est pas rare d’y croiser des artistes comme Pierre Lapointe et cie. À visiter pour la Poutine Royale, les performances live, le karaoké et la lutte aux oreillers, ou tout simplement pour voir Montréal à son plus cool et éclaté. http://royalphoenixbar.com/

Datcha

Suggestion de ma sœur Abeille. Datcha veut dire chalet en russe. Situé sur la rue Laurier, coin St-Urbain, on y offre une ambiance sombre (les stores verticaux sont bien fermés) dans un décor simple : de petites tables rondes, des plantes vertes et surtout, une belle piste de danse qui s’offre aux clients du Mile-End.

Le Plateau

Le Plateau lounge de l’hôtel W est aussi un incontournable pour le décor moderne et chaleureux, les drinks et la musique qui énergise sans enterrer les discussions, grâce entre autres à ma petite sœur qui y a sa soirée depuis près de 10 ans !

Madame Lee

Suggestion de Cassian. Madame Lee est l’ancien Jello bar sur Ontario. Facelifté avec un look industriel, vous ne reconnaîtrez pas le petit endroit jazzy et cozy qu’il était, mais adopterez la guédille au homard et les figues farcies en apéritif, avant de vous lancer dans la découverte des cocktails inventifs du mixologue. 151 Ontario

Et mes suggestions personnelles dans tout ça ?

Deux restos qui brassent pas mal après 10h00 : Le Grinder et Le Richmond dans Griffintown. J’ai eu le plaisir d’être parmi les premiers clients de ces deux restos hyper branchés pour la simple et bonne raison que les bureaux de Dazmo et Video MTL sont à quelques pas. Nous y faisons donc tous les partys de bureau (Noël dernier fut mémorable au Grinder) et nous attendons l’ouverture de la terrasse du Richmond avec impatience. À visiter pour voir à quel point la rue Notre-Dame est la nouvelle main de Montréal.

À voir aussi : Suwu

Suggestion de Kaia. Resto-bar hyper branché de la rue St-Laurent, coin Prince-Arthur, qui s’inspire de la culture hip hop pour nommer ses délicieux cocktails, le meilleur étant le Big Booty ho, au goût de jus d’orange Julep et popsicle à la banane (qui est en fait de l’eau de vie de canne à sucre, du Cointreau, du Brandy à l’abricot, banane, orange et ananas). On peut y passer la soirée ou la matinée entre amis. Et tant qu’à ingurgiter des calories, sachez que le brunch du bûcheron est à essayer… avec un drink nommé Wu-Tang!

À essayer également: Le Club Peopl pour la musique Techno & House. Mention spéciale à deux clubs qui fonctionnent toujours très bien et qui ont toujours su se renouveler après plus de 20 ans d’existence : le Tokyo bar et le Belmont sur la rue St-Laurent.

Partager cet article

Vous aimerez également