Vivre

Les pantoufles en Phentex: un joyau québécois?

pantoufles-phentex_cover

C’est moi, hier soir, à Val-d’Or vers 19h, heureuse d’avoir terminé la Virée MOI&cie, mais légèrement déprimée de voir notre vol de retour retardé. Nerveuse, je n’avais pas écrit ma chronique pour la radio demain. Mon seul soulagement à l’aéroport? Les pantoufles en Phentex qu’une dame m’a offertes au centre commercial.

— Pourquoi ne fais-tu pas une chronique sur le Phentex? m’a suggéré Maude, notre coordonnatrice de tournée.

— Franchement! Trouve-moi juste UNE information pertinente là-dessus, darling!

pantoufles-phentex_3

Elle s’est lancée…

— Savais-tu que le Phentex a été inventé dans les années 60, au Québec, à Saint-Hyacinthe par André Girard, un technicien en textile? C’est un joyau québécois!!!

— Quoi? Tu veux dire que les pantoufles en Phentex n’ont pas été inventées au Venezuela?

— Non Mits, il fait trop chaud là-bas pour les porter!

— L’inventeur voulait créer un premier fil à tricoter lavable et séchable à la machine qui ne se déformerait pas. Il a fait affaire avec un développeur de laine pour tapis et lui a demandé de créer une fibre plus douce.

— Tant qu’à piétiner sur quelque chose, aussi bien en faire des pantoufles! De plus, cette imitation est beaucoup plus durable que la laine.

— Malgré son grand succès dans les années 60, alors que les cours d’économie familiale étaient en vogue, la compagnie a fait faillite dans les années 80. Mais des compagnies américaines ont repris le flambeau. On peut même aujourd’hui trouver des photos des plus jolies créations colorées sur Pinterest.

— Malgré ce que l’on peut penser de cet emblème artisanal, le Phentex a plusieurs vertus pratiques. Par exemple, il est antidérapant quand il est tressé sur un cintre, au même titre que le velours. Pensez-y mesdames. Il ajoute même de la couleur à votre garde-robe, faute de n’avoir que des t-shirts noirs.

— On peut aussi l’utiliser dans la fabrication de chaises de plage, mais c’est plus long à tricoter!

— Toujours dans l’optique de la plage, la compagnie Phentex avait même créé des patrons de bikinis, mais le seul défaut de la fibre, c’est qu’elle se détériore au chlore. Imaginez un bikini en Phentex humide et détérioré… Inutile de préciser qu’à l’époque des années 70, ce n’était pas les culottes de bikinis qui avaient la fibre longue!

 

OK, OK Maude! C’est assez! Je pense que j’en ai assez pour une chronique!!!

pantoufles-phentex_1

Partager cet article

Vous aimerez également