Style / Beauté

Les tendances maillots 2015

shan-une

La semaine de relâche veut dire pour beaucoup de gens voyage dans le sud. Et qui dit voyage au soleil, dit mer, farniente sur la plage… et maillots de bain! Voici donc les tendances pour l’été 2015. Et si vous devez, comme moi, rester dans le froid hivernal du Québec, respirez un bon coup, le cœur rempli d’espoir, vous imaginant au soleil et dites-vous que c’est pour bientôt…

Pour être bien renseignée, j’ai fait appel à une compagnie québécoise qui crée, conçoit, fabrique et distribue ses maillots depuis trente ans, et j’ai nommé l’incomparable compagnie Shan. Saviez-vous que la chaîne avait aussi des boutiques aux États-Unis, en Europe et en Asie? Une belle réussite de chez nous!

L’imprimé, la maille, le pastel, alouette!

Quelles sont donc ces tendances? Beaucoup d’imprimés, d’abord, qu’ils soient lumineux aux allures d’aquarelle ou encore d’inspiration animale. Le noir classique a toujours sa place comme symbole d’élégance et vous pourrez trouver plusieurs modèles à la twist urbaine et balnéaire. Si vous êtes plus du genre romantique, vous serez ravie de savoir que le pastel et le floral sont au goût du jour. Vous aimez le tricot? Plusieurs maillots portent la maille par-dessus le lycra, rappelant le bas résille. Finalement, bonne nouvelle pour toute femme peu importe sa taille, c’est le retour de la culotte haute qui amincie la silhouette!

C’est bien de savoir quelles sont les tendances, mais encore faut-il trouver le courage d’acheter la chose en question. J’aime beaucoup aller chez Shan car ils peuvent faire des altérations aux maillots pour qu’ils scient mieux à vos propres formes.

Oser être soi

Dans le fond, la tendance no 1 c’est de s’accepter tel que l’on est. Si Cindy Crawford accepte qu’on publie des photos d’elle non retouchées dans le Marie Claire, il faut faire la même chose dans la vraie vie! On y voit la top modèle en lingerie avec son vrai corps à elle, non-retouché par un logiciel, un corps de 48 ans qui a porté un enfant et les traces qui viennent avec, un corps sur lequel on constate le passage du temps.

Mon premier réflexe a été de me dire qu’elle était vraiment game de montrer ainsi ses ‘défauts’, ce qui montre à quel point on est toutes conditionnées à l’image parfaite d’un corps. Mais ça n’a duré qu’un moment avant qu’une vague d’admiration mélangée avec du respect et de l’amour ne salue l’audace de l’acte. Et m’inspire les prochaines fois que je regarderai mon corps en le critiquant plutôt qu’en le remerciant.

 

Partager cet article

Vous aimerez également