Culturel

Les trésors de Singapour!

Singapour_cover

Singapour est un état indépendant de la Malaisie et un carrefour extraordinaire d’importation et d’exportation depuis des siècles. Grâce à son ouverture sur le monde, cet endroit, à température tropicale et d’une végétation magnifique, est devenu l’un des pays les plus riches de la planète (on appelle Singapour la Suisse de l’Asie). Ici, on parle anglais et ce, depuis l’école primaire. Il est donc très facile de communiquer avec les habitants de ce pays, d’une superficie de 40km sur 26km (vous avez bien lu !).

On y retrouve différents quartiers, tant chinois,  indiens qu’arabes et dont j’ai eu le plaisir de visiter avec mon amie Ruby Brown, créatrice des parfums Essence Workshop. C’est avec elle que j’aimerais créer mon propre parfum un jour !

Nous avons profité de quelques heures pour visiter les parfumeries du quartier arabe, aussi jolies les unes que les autres !

Petite pause pour visiter l’un des hôtels les plus anciens, l’Hôtel Raffles. C’est à cet endroit qu’a été inventé le drink Singapour Sling, rendu célèbre par Ernest Hemingway et James Bond. Ici, on en profite pour prendre un verre, reprendre notre souffle et relire nos notes dans le guide « Lonely Planet » (un essentiel pour les voyageurs).

Il faut aussi voir Singapour la nuit, quand toute cette architecture s’illumine. Les gens qui sont fans de design futuriste seront servis ! La seule référence nord-américaine que j’ai en tête serait Chicago et son Millenium Park.

Singapour m’a aussi offert une surprise incroyable, soit la chance de visiter l’Hôtel Marina Bay Sands. Cette somptueuse bâtisse est composée de trois immenses tours, sur lesquelles repose la plus haute piscine au monde d’un hôtel casino. Cette œuvre magistrale a été conçue par un architecte palestinien que Montréal connaît bien, Moshe Safdie. Ce dernier a étudié, habité et enseigné dans notre métropole. Il est d’ailleurs l’architecte derrière le Musée des beaux-arts et Habitat 67 (qui était son projet de thèse à l’Université McGill).

J’ai eu le plaisir de photographier le Marina Bay Sands de l’extérieur (et ça c’est de très loin), ainsi que de son plus haut point de vue, soit celui de la piscine, illuminée par les lasers de la ville (aucun Photoshop là-dedans !).

J’ai assisté ici à des conférences extrêmement intéressantes. Mon prochain coup de coeur vous en dira plus encore sur mon séjour à Singapour !

Partager cet article

Vous aimerez également