Culturel

Livres: Vi, La chambre verte et Le temps du paysage

livres-vi

Je n’étais pas encore à la vingtième page de Vi, le nouveau roman de Kim Thúy, que je vous parlais déjà… Ils vont aimer ça… Je dois leur écrire tout de suite!

vi-kimthuy

Impossible de ne pas apprécier les mots de Kim. Elle crée des images en quelques frappes de clavier. On retrouve sous nos doigts un graphisme soigné sur un papier judicieusement raffiné… On est transporté dans le village de Dà Lat, où la mère de Vi prépare le déjeuner de son prétendant. Elle retire les noyaux de la pastèque avec un cure-dent, pour ne pas en briser la chair. Les grains de café sont cueillis d’une manière que je vous laisse découvrir (je ne briserai aucun mystère ici) et l’on bascule en quelques pages dans le romantisme d’une autre époque et d’un autre continent, pour se retrouver au Québec, beaucoup plus tard dans le récit. Vous allez aimer, je vous dis…


La chambre verte de Martine Desjardins

Je pense souvent à vous aussi juste au moment de m’endormir, alors que je tourne les pages numériques de mon iPad en lisant le nouveau roman de la chroniqueuse littéraire de l’Actualité, Martine Desjardins. J’ai été charmée par le concept du roman: une maison qui parle… Mais pas n’importe laquelle des maisons. Celle de la famille de Ville Mont-Royal la plus grippe-sou qui soit. La maison, imaginée cossue comme une succursale de banque, a plutôt été aménagée chichement. Rien de la construction originale n’a été complété. On aurait dû y servir des festins, mais on n’y boit que du thé et des biscuits secs, en comptant les billets de banque et en planifiant les pires magouilles. Le drame qui s’y produira libérera-t-il la demeure de ses habitants radins?

la-chambre-verte

Petite confidence sur le choix de ce livre: je fais un rêve récurrent, au cours duquel je visite une nouvelle maison dans laquelle j’emménagerai et qui est truffée de corridors secrets et de nouvelles chambres dont j’ouvre les portes en me demandant ce que j’y mettrais bien…

C’est mon rêve le plus agréable et chaque fois que je m’y replonge, je me réveille énergisée. Quand j’ai lu qu’un roman avait comme personnage narratif une maison, j’ai craqué, et j’ai eu bien raison! La chambre verte comme Vi, vous allez aimer…


Le temps du paysage d’Hélène Dorion

credit_editiondruide

Photo: Éditions Druide

Vous allez peut-être aimer aussi Le temps du paysage d’Hélène Dorion, un recueil de photographies de l’auteure, qui raconte en images et en poésie la mort de son papa et le retour à l’amour et à la paix.

le-temps-du-paysageDrôle de situation, une mini larve a fait la lecture avec moi, en se promenant sur les pages doucement. Elle était mignonne, je ne pouvais pas me résoudre à la faire disparaître alors que je lisais sur la mort et la nature! C’est comme si la faune d’Umbertide en Italie, là où Hélène a écrit le livre, me saluait aussi. À découvrir quand on cherche le retour vers soi.

Partager cet article

Vous aimerez également