Culturel

Maya Kodes : une chanteuse de nouvelle génération

officialshow

Avez-vous entendu parler de Maya Kodes? Il s’agit d’une jeune artiste populaire, unique en son genre, qui lancera son premier single Boomerang en direct sur Facebook ce soir à 19 h 30. Pourquoi fera-t-elle tant jaser? Elle est la toute première chanteuse virtuelle interactive, créée à Montréal par l’entreprise Neweb.tv.

Issue du génie montréalais.

C’est Yves Saint-Gelais, le producteur d’ICI Laflaque (vous avez bien lu!) diffusée à Radio-Canada et son équipe qui sont derrière la création du personnage de Maya Kodes. Mais une chanteuse, n’est-ce pas, se doit d’être appuyée par une équipe musicale. Ici, on ne badine pas. C’est Starkillers (un dj américain qui a travaillé entre autres avec Avicii) et Wayem qui ont assuré le son dance radiophonique de sa chanson. Elle compte aussi parmi ses collaborateurs Jane Cerf qui a écrit pour plusieurs artistes comme Eva Avila et le consultant en management Mario Lefebvre qui a œuvré longtemps au sein de l’équipe de Céline Dion.

Qui est Maya?

Maya est une entité numérique aux cheveux blonds et au corps de ballerine créée lors du bogue de l’an 2000. Elle s’est intéressée à la musique en observant le lien que nous, les humains, entretenons avec elle. Maya vise un public jeune alors elle s’inspire beaucoup de Taylor Swift et de Selena Gomez, tant pour son style musical aux influences pop et électronique, que vestimentaire. Il est important pour elle de dégager une image positive et c’est avec humour qu’elle expérimente, un peu à la manière des ados, toute la gamme des émotions. L’amour prend d’ailleurs beaucoup de place dans ses chansons. En raison de sa nature numérique, elle a beaucoup à apprendre sur la logique et les sentiments humains. Elle prend tout au premier degré ce qui mène parfois à des situations cocasses. Personnellement, j’aurais aimé qu’on lui donne un peu plus de caractère et d’attitude, mais l’expérience de Maya se fera sentir, je l’espère, plus tôt que tard. Comme la plupart des jeunes filles, on peut la suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

mayaetmits
J’ai eu le plaisir de voir maya en répétitions récemment et je vous avoue que mon premier réflexe a été de penser que dans le temps où j’étais chanteuse, j’aurais bien aimé me faire remplacer quelques soirs par un hologramme. J’aurais surtout adoré avoir sa vitesse d’exécution, elle est définitivement la chanteuse qui change de costume plus vite que son ombre!

Plusieurs équipes à travers le monde œuvrent à développer la technique. La toute première chanteuse virtuelle fut Hatsune Miku, une pop star japonaise animée de style manga aux longs cheveux turquoises et à la voix robotique qui fait courir les foules en Asie depuis 2007 et qui vient de terminer sa première tournée américaine, chantant en playback.

Tous se souviendront aussi de Tupack qui a ressuscité pour chanter avec Dr Dre et Snoop Dog au festival Coachella en 2012.

L’équipe de Neweb.tv repousse aujourd’hui les frontières du possible en présentant un personnage complet et interactif, une première mondiale qui ouvre toute grande la porte à de nouvelles possibilités : Maya est un personnage 3D capable d’interagir en temps réel avec son public. Elle sera d’ailleurs sur scène ce soir avec ses danseurs pour le lancement de son premier single Boomerang. Elle pourra réagir à l’enthousiasme de son public et même répondre aux questions. Si vous voulez la voir en action, rendez-vous sur sa page Facebook (www.facebook.com/mayakodes) à 19 h 30. En attendant, sachez que Maya est très nerveuse de se présenter enfin au grand jour, si bien que son ADN numérique lui joue des tours!

Pour la suivre sur les réseaux sociaux :

www.facebook.com/mayakodes
www.twitter.com/mayakodes
www.instagram.com/mayakodes
http://mayakodes.com/

Partager cet article

Vous aimerez également