Actualités

Mitsou, porte-parole pour le Prix Gratien-Gélinas

mitsou-cead-une

C’est avec beaucoup de joie que j’agirai désormais à titre de porte-parole pour le Prix Gratien-Gélinas pour la relève en écriture dramatique!

Il s’agit d’un prestigieux prix créé en 1994, portant le nom de mon grand-père. Poursuivre mon association avec la Fondation du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) m’était tout naturel, puisqu’on m’a donnée la chance de coprésider la soirée-bénéfice de 2008 à 2010.

Devenir porte-parole du Prix Gratien-Gélinas est une façon bien particulière pour moi de garder bien vivante, auprès des jeunes générations, la mémoire de mon grand-père. Il fut non seulement l’un des pères fondateurs de notre dramaturgie, mais il a aussi toujours eu une préoccupation majeure à l’égard de la relève.

Le Prix Gratien-Gélinas est le plus important décerné aux auteurs dramatiques francophones de la relève au Canada. Il est constitué de la Bourse Françoise-Berd d’un montant de 10 000 $ pour l’auteur ainsi que d’un montant de 15 000 $ pour la compagnie théâtrale qui porte le texte à la scène. De plus, l’auteur reçoit également une bourse de 2 000 $ offerte par la Première Chaîne radio de Radio-Canada et le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) présentera quant à lui une lecture publique du texte afin de le faire connaître aux metteurs en scène et aux directeurs de théâtre.

La Fondation du CEAD a déjà remis depuis sa création 90 000 $ à dix-sept auteurs de la relève gagnants du Prix Gratien-Gélinas, alors que les compagnies de théâtre ont reçu quelques 200 000 $ pour porter les textes à la scène.

Je trouve qu’il est important de promouvoir le talent de la relève émergente, car après tout, notre culture, c’est notre richesse! 🙂

mit2

Partager cet article