Tendance

Mode VIP: Entre looks rétro et burlesque, on jase mode avec la chanteuse Sally Folk!

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours croisé Sally Folk toute en beauté, super girly et en robe… beau temps comme mauvais temps, pluie comme neige! Sur scène, comme dans sa musique, Sally a réussi à créer un univers musical unique, feutré et envoûtant… pas étonnant que son look soit tout aussi pétillant, avec son joli look rétro tout droit sorti des années 1960!

Ne manquez pas Sally et son précieux allié Bruno Pelletier alors qu’ils passeront en demi-finale de Les dieux de la danse devant les trois juges de la compétition! Ça promet.

D’ici là, la belle nous donne ses trucs beauté…

À quoi ressemble ta routine beauté?

J’aime les routines rapides et efficaces. J’enlève impérativement tout le maquillage que je porte le soir. Mon produit chouchou est le nettoyant doux Décléor, puis j’hydrate ma peau avec une huile de coco ou une huile d’olive… oui, oui je suis un peu grano! Pour un exfoliant hebdomadaire, je mélange des grains de café moulu avec de l’huile d’olive, je rince bien et le tour est joué. 😉

Ma dernière trouvaille: la crème pour le corps Premier by Dead Sea première.

3 choses dans ton sac dont tu ne pourrais te passer?

Mac rouge à lèvres bronze

L’Oréal liner Noir

Vernis à ongle Essie

Parfum Désirable de Lise Watier

Cache-Cerne Maybelline

Crédit photo: Courtoisie Sally Folk

La mode est synonyme de quoi pour toi?

La mode est synonyme de créativité et d’expression. C’est une autre façon de se projeter dans le monde, de se divertir et de s’amuser. Sans la prendre trop au sérieux, elle est importante parce qu’elle raconte des époques et elle fait partie de notre histoire.

Comment décris-tu ton style?

Sur scène, j’ai un «look» signature très prononcé qui sort tout droit des années 50 avec une touche burlesque. Mais dans la vie je vais toujours opter pour une robe… tous les styles me conviennent. J’en ai des tonnes!

Les indispensables dans ta garde-robe?

Des ballerines et une paire de jeans.

Tes icônes mode?

Je regarde beaucoup sur Pinterest quand il s’agit de trouver de nouvelles idées. Je suis abonnée à plusieurs comptes tel que «Couturefeast» sur Instagram pour voir des robes à couper le souffle. À l’international, j’aime bien consulter les looks concoctés pour Jennifer Lopez. Au Québec, c’est Pénélope McQuade qui a le meilleur styliste à mon avis.

Ta dernière folie mode du moment?

Ma dernière folie était une robe de chez Scandale portée au Gala Artis mais depuis, j’ai arrêté d’en faire (des folies) car je me suis rendu compte que mes robes de gala coûtent beaucoup trop cher pour n’être portées qu’une seule fois. Je les loue maintenant chez La petite robe noire ou chez Loue1robe.

Sally au Gala Artis / Crédit photo: Karine Paradis

Ton produit chouchou du moment?

J’en ai quelques-uns. J’ai du Bio Oil en tout temps sur ma table de chevet pour aider à cicatriser les petits bobos de la vie quotidienne (et ceux causés par mes entraînements aux Dieux de la danse). Sinon avez-vous essayé le shampooing sec Klorane (au lait d’avoine)? C’est vraiment pratique quand tu manques de temps pour un shampoing et une mise en plis! J’adore le L’Oréal True Match LUMI pour attirer la lumière sur un maquillage léger. Finalement, la boutique La Petite robe noire, je suis toujours rendue là-bas ces temps-ci. C’est le temps des galas!

Ton designer québécois favori?

J’aime bien Denis Gagnon! Anouk Meunier était fascinante dans sa robe blanche au Gala Artis!

En quoi avoir des enfants a changé, ou non, ta vision de la mode?

Hummm… en gros, ma vie est beaucoup plus riche en émotions depuis que je suis mère… et elle l’était déjà pas mal avant (rires)! Mais pour ce qui est de la mode, je joue vraiment beaucoup à la poupée avec ma fille; elle a une tonne de robes elle aussi. Je prends des photos!

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi?

J’ai commencé la tournée du Troisième acte. Je crois que ce nouveau spectacle est encore plus vif que le précédent alors j’en suis très fière! Je suis en spectacle à Terrebonne le 9 novembre et Ottawa le 11 novembre (pour tous les détails, c’est par ici). Je suis également passée en demi-finale avec mon partenaire Bruno Pelletier à l’émission les Dieux de la danse sur les ondes de Radio-Canada 😊 Manquez pas ça!

Vous aimerez également