Vivre

Mon fils, sois féministe

monfilsune

Le féminisme a toujours été un débat nécessaire. Dernièrement, avec toutes ces manchettes sur les agressions sexuelles, les attouchements inappropriés, la notion de consentement et la place de la femme dans la société, le sujet est d’autant plus d’actualité. Et grâce aux médias sociaux, il est non seulement possible de constater que la place de la femme à travers le monde est encore à défendre, mais aussi que le mouvement féministe grandit également un peu partout.

Comme parent, vous jouez LE rôle majeur dans la vie de vos enfants pour les sensibiliser au monde qui les entoure. Très tôt, les filles seront conscientes de certaines injustices en raison de leur sexe, et malheureusement, elles modifieront trop souvent leurs comportements pour plaire, pour s’effacer ou tristement pour se protéger. Toutefois, comme Adib Alkhalidey  l’a merveilleusement exprimé cette semaine, les hommes peuvent, et même doivent, soutenir leurs sœurs, leurs mères, leurs femmes et leurs filles dans ce mouvement de société. Ainsi, c’est en sensibilisant les garçons qu’ils pourront devenir des hommes respectueux de la femme.

Voici quelques pistes pour y arriver.

Les trucs de filles

Non, les émotions ce n’est pas pour les filles. Tout comme les poupées, les couleurs ou certains types d’activités. Ce n’est pas en catégorisant le monde à votre enfant que vous pourrez lui enseigner l’ouverture et l’égalité. Alors, n’hésitez pas à amener vos garçons à découvrir le monde sans barrières! Par exemple, proposez-lui des livres autant avec des héros que des héroïnes.

Valorisez également les interactions avec ses amies

Il est vrai que les enfants ont tendance à retrouver certaines affinités avec des camarades du même sexe. Toutefois, comme parent, prenez le temps de valoriser autant les amitiés féminines que masculines. Il est important de se rappeler qu’au final, malgré les différences, nous avons surtout des points en commun. Ainsi, votre garçon intégrera qu’il n’a pas à entrer uniquement en relation avec une fille à des fins romantiques.

Mon corps, ton corps

Pour que votre garçon comprenne le consentement, il doit d’abord savoir que cela s’applique à lui en premier! Son corps lui appartient! Alors non, il n’a pas à se forcer à donner des bisous ou un câlin! Même si c’est grand-maman! Le respect et la politesse c’est un bonjour et un merci. L’affection par des câlins doit venir de lui. C’est en reprenant ce concept d’appartenance de son corps que vous pourrez lui exprimer que les autres aussi ont leurs limites. D’ailleurs, avec les garçons plus vieux, prenez le temps d’expliquer en détail ce qu’est le consentement avec les mots justes.

La critique des médias

À l’âge scolaire, votre enfant sera davantage exposé aux images médiatiques. Discutez avec lui de ce qu’il voit. Sensibilisez-le sur l’image irréelle de la femme qui est projetée. C’est en prenant conscience de l’envers du décor qu’il sera en mesure de bien départager ce qui est injustement attendu des femmes et qu’il réalisera chacune est réellement unique. Avec les adolescents, vous pouvez également aborder ce sujet en mentionnant par exemple la femme dans les vidéos pornographiques.

Quoi faire

Certains adolescents se retrouvent dans des situations inconfortables sans savoir quoi faire. Prenez le temps d’exprimer clairement à votre ado ce à quoi vous vous attendez de lui. Par exemple: Que doit-il faire en situation de sexting? Comment doit-il agir s’il est témoin ou entend des allégations d’inconduite sexuelle par un ami? Quelle est la bonne façon d’aborder une fille qui lui plaît? Sachant que les hommes agissent parfois à cause l’effet de groupe, comment contrer l’influence de leurs amis? Votre adolescent a le droit de choisir la position qu’il retient, toutefois, en tant que modèle, vous devez lui exprimer la vôtre.

En dernier, j’aimerais m’adresser aux papas. Vous qui êtes des perles, qui prenez soin de votre partenaire et qui jouez avec vos filles. À vous, j’aimerais vous rappeler comment vous êtes importants dans ce mouvement. Mettez de côté tout commentaire ou comportement qui pourraient laisser croire à vos enfants que les femmes devraient être traitées différemment. Par exemple, évitez de critiquer le corps d’une passante ou encore de l’approcher de façon inappropriée. C’est ensemble que nous arriverons à limiter les inégalités et les discours haineux envers nous.

Partager cet article

Vous aimerez également