Vivre

Monsieur Alex

M Alex

-Bonjour Monsieur Alex, excusez-moi de vous déranger, mais j’aimerais savoir comment m’améliorer cette année.

C’est, mot pour mot, la première phrase que m’a dite un de mes nouveaux élèves que je prénommerai Jérémy pour cet article. Ouf! Mon coeur a craqué à l’instant. Il venait à peine d’entrer dans ma classe, de rencontrer ses nouveaux camarades et de prendre place à son pupitre qu’il a immédiatement levé la main pour me poser cette question. Timide, avec des petits yeux tout souriants et admiratifs, remplis de naïveté et de détermination, il m’a offert le plus beau cadeau de bienvenue que j’aurais pu souhaiter. Cette petite phrase sincère m’a fait sourire pendant toute la matinée et a ajouté quelques étincelles dans mes yeux d’enseignant.

Assise juste à côté de Jérémy, Tiana a aperçu ma réaction face au mot Monsieur et à la question de Jérémy. Songeuse, elle semblait réfléchir derrière sa belle tignasse noire et ses mains peintes au henné. Quelques minutes se sont écoulées avant qu’elle ose lever sa main, bien droite. Elle a patiemment attendu son tour de parole et, lorsqu’il est venu, elle m’a regardé et m’a dit, le sourire aux lèvres:

– Bon matin Monsieur Alex. Je suis vraiment contente d’être dans ta classe et je voulais te dire que je vais faire beaucoup d’efforts cette année.

Je n’ai pu m’empêcher de rire et de sourire. Elle cherchait sa façon à elle de me faire plaisir, de se démarquer et de faire craquer mon coeur. Elle a réussi!

Lorsque j’ai mentionné l’importance de la politesse et de la détermination lors de mon discours de la rentrée, celui que j’avais si bien répété dans ma douche matinale, ces deux valeurs ont pris tout leur sens. J’explique toujours à mes élèves l’importance de se dire bonjour le matin, de se souhaiter un bon appétit et une belle fin de journée. Des petits mots très simples qu’ils oublient souvent de dire, mais qui font toute une différence dans les relations humaines et dans le climat de la classe et de l’école. Jérémy a, le temps d’une phrase, expliqué tout ça à sa façon, avant que j’aie eu le temps de le faire. Tiana a, par ailleurs, renforcé le message. Et ils l’ont fait encore mieux que moi. Génial!

Par une simple phrase entendue par mes 17 élèves (oui, je suis chanceux d’avoir un si petit groupe cette année!), Jérémy a su créer, dès les premières minutes de la rentrée scolaire, un climat de classe formidable qui, je le souhaite, le restera longtemps.

Dans ma classe, depuis toujours, on m’appelle Alex ou Monsieur Alex, selon les élèves. Je n’ai pas de règle, je laisse les élèves décider. Mais depuis le 29 août 2016, c’est officiel: en classe, Alex est devenu Monsieur Alex. Ils y prennent plaisir et moi aussi.

Mon quotidien est maintenant rempli de: Monsieur Alex, est-ce que je peux aller aux toilettes? Monsieur Alex, j’ai besoin d’aide. Monsieur Alex, j’ai terminé mon travail. J’adore! Merci Jérémy! Merci Tiana!

Partager cet article

Vous aimerez également