Vidéo

Nannette de Gaspé Beaubien: comment entreprendre la deuxième partie de sa vie

Plusieurs femmes se retrouvent à l’âge de 50 ans à se demander ce qu’elles feront pour la seconde moitié de leur vie. Pour Nannette de Gaspé Beaubien, cela s’est résumé en un mot: entreprendre. Celle qui a été analyste financière puis maman a décidé d’affronter ses peurs et se lancer en affaires au tournant de sa vie, dans le monde des cosmétiques. Après avoir découvert la technologie révolutionnaire de deux jeunes Québécoises, Karine Théberge et Isabelle Goudreault, elle a fondé la ligne Nannette de Gaspé en mai 2016. Avant la fin de l’année, les masques secs au toucher, mais ô combien hydratants pour le visage, les yeux, le cou et les mains, étaient distribués chez Selfridges à Londres, chez Colette à Paris, chez Barney’s à New York ainsi que chez Holt Renfrew au Canada. Toute une affaire!

Ils ont non seulement reçu des critiques élogieuses dans les magazines Vogue, Allure et Harper’s Bazaar, mais la Reine d’Angleterre en a reçu en cadeau pour son 90e anniversaire (des mains de la maman de Cara Delevingne) et Kate Moss est devenue une fan inconditionnelle.

Nannette a accepté de venir à la maison pour discuter de l’entrepreneuriat au féminin, des peurs qu’elle a dû confronter et du meilleur conseil que lui a donné son beau-père, Philippe II de Gaspé Beaubien qui lui a fait prendre un nouvel envol.

Partager cet article

Vous aimerez également