Vivre

Non au body shaming postaccouchement

postaccuchement

Si le poids est un sujet souvent abordé entre femmes, c’est carrément l’un des sujets de prédilection de l’entourage des nouvelles mamans. Le poids que l’on prend pendant la grossesse, celui que l’on perd (ou pas) par la suite. Chacun y va de ses commentaires, de ses conseils et même de ses félicitations. Cela pèse lourd sur les mamans qui ne doivent pas considérer la maternité comme un chiffre à atteindre ou à ne pas dépasser, mais bien comme une expérience positive.

Dernièrement, une nouvelle maman de mon entourage m’a rapporté un incident. Un collègue qu’elle a rencontré à l’épicerie lui a demandé si elle attendait déjà un autre enfant? Il savait pourtant que son bébé avait moins de 2 mois…

Une autre me racontait que deux semaines après avoir accouché, sa grand-mère lui avait donné des conseils pour perdre son poids et paraître plus mince. Deux semaines.

Le contraire est aussi vrai. Certaines mamans reprennent leur silhouette trop rapidement aux yeux des autres et font l’objet de commentaires blessants. C’est le cas de Marilou de Trois fois par jour qui a publié hier soir sur Facebook un message poignant sur le body shaming dont elle fait l’objet relativement au poids qu’elle a perdu depuis la naissance de sa petite Jeanne.

Pression sur les femmes

Ce genre d’incidents, il y en a probablement des millions chaque année. En tant que maman, vous avez probablement entendu ce genre de phrases également. Il est étonnant de voir comment cette pression exercée sur les femmes, sur leurs corps, est encore omniprésente aujourd’hui. Pendant plus ou moins 40 semaines, le corps d’une maman subit de multiples changements pour préparer et bien emmitoufler le bébé qui grandit en elle. Et celle-ci devrait retrouver son corps d’avant en 2 semaines? Comme si rien ne s’était passé? Pourtant c’est totalement le contraire. La grossesse est l’une des périodes les plus intenses sur le corps d’une femme, tant physiquement qu’émotionnellement. Si vous voulez retrouver votre forme d’avant à tous prix, vous pourriez vouloir réfléchir à la cause.

Pour les autres

Dans certains cas, c’est la pression sociétale qui vous amène à rechercher un corps préenfant. Les images constamment véhiculées amènent souvent à croire qu’il existe un type de corps parfait. Heureusement, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer ces idéaux qui sont affichés un peu partout.

Dans d’autres cas, c’est votre entourage qui vous envoie certaines remarques désobligeantes. Votre conjoint qui vous rappelle que vous étiez belle dans cette robe qui ne vous fait plus ou encore les fameux conseils de grand-mères. Vous pourriez ressentir le poids de ces critiques directes comme étant plus lourd considérant qu’elles viennent de personnes à qui vous voulez plaire.

Pour soi

Votre corps ne vous va plus. Vous n’êtes plus bien dedans. Alors vous désirez retrouver la forme pour vous. Vouloir travailler sur soi, sur sa santé, c’est bien. Le faire sans angoisser avec un chiffre, c’est encore mieux. Bien souvent, les mamans ont pour objectif un chiffre sur la balance. En misant sur les bonnes habitudes de vie plutôt que sur des régimes ou un entraînement excessif pour retrouver un poids idéal, vous opterez pour un cheminement beaucoup plus harmonieux.

Quelques trucs

Vous ne trouverez pas ici des trucs pour perdre votre poids de grossesse. En voici plutôt pour vous aider à apprivoiser ce nouveau et merveilleux corps de maman.

  • De nouveaux vêtements : Choisissez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise. Oubliez cette chemise qui ne vous fait plus comme avant pour l’instant. Rangez-la. Si votre budget le permet, trouvez-en une autre dans laquelle vous vous sentez belle et confortable.
  • Des mots encourageants: Si vous ressentez une pression de votre entourage, n’hésitez pas à l’exprimer. Rappelez à votre conjoint que vous aimiez qu’il vous complimente et que vous avez particulièrement besoin de l’entendre depuis votre grossesse. Certains hommes n’ont tout simplement pas conscience de ce que cela représente pour leur femme ou du gros rôle qu’ils peuvent avoir sur leur estime de soi. Tout comme les gens de votre entourage peuvent ne pas réaliser que leurs propos sont parfois blessants.
  • Des habitudes de vie plutôt qu’un chiffre: Bien manger, faire de l’exercice et prendre soin de soi mentalement sont des éléments-clés pour se sentir bien dans son corps. La perte de poids, s’il y a, suivra naturellement. De plus ces objectifs vous seront utiles à long terme, et ce pour toute la famille, contrairement à des chiffres sur une balance.
  • Regarder son bébé : En regardant la vie qui se trouve devant vous, rappelez-vous que sans ces changements corporels, vous n’auriez pas pu pas vivre ces beaux moments. Vous êtes maintenant une maman. Votre projet, maintenant, c’est votre bébé. Et lui se fout éperdument de ce que vous voyez comme étant des imperfections. Il voit votre sourire, il ressent votre chaleur. Prenez le temps de ressentir et d’accepter ce ventre différent ou ces vergetures qui se sont déposées un peu partout sur votre peau. Un professionnel de la santé, tel qu’un psychologue, peut d’ailleurs vous aider si vous éprouvez des difficultés à le faire.

Avez-vous d’autres conseils à donner aux nouvelles mamans?

Partager cet article

Vous aimerez également