Vivre

On devrait tous aller chez le psy!

psy

On devrait tous aller chez le psy, comme on va tous (en général) chez le dentiste, chez le médecin, chez l’optométriste, chez le gynécologue… On consulte aisément différents docteurs pour chaque partie de son corps, mais on a un malaise à aller en voir un pour l’âme! En 2016, je me demande pourquoi c’est encore tabou de dire qu’on consulte un psychologue. Ça me fâche! Et je m’inclus là-dedans! C’est quoi ce préjugé envers la prise en main de sa santé mentale?

Quand on entend que quelqu’un consulte, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi! Comme si c’était nécessairement parce que la personne a un grave problème. Comme si c’était un échec de s’être rendu là. Au contraire, non? J’ai l’impression qu’on surfe sur une vague où tout le monde semble vraiment cool avec l’idée de consulter, mais que lorsque vient le moment de passer à l’acte, on se dit que n’est pas pour nous. Comme s’il fallait être en détresse extrême pour le faire, quand dans le fond, on peut tout simplement aller se chercher des outils pour la vie. Mais non, on n’est pas rendu là… C’est cool d’aller voir un psy quand on en a besoin, mais nous, on n’en a pas besoin…

C’est cool d’aller voir le psy parce que…

  • Raconter tes problèmes de couple à tes amis, tes problèmes d’amis à tes collègues et tes problèmes de job à ton chum… ça peut devenir lourd pour tes proches!
  • Tes proches n’ont pas toujours les outils pour t’aider.
  • Crever un abcès peut t’aider à guérir.
  • Tu n’as pas besoin d’être au fond du baril pour consulter. Des fois, c’est en mettant des mots sur des situations qu’on arrive à les voir de manière plus éclairée.
  • Ça fait du bien de vider son sac. C’est normal d’avoir des hauts et des bas.
  • C’est un moment que tu prends pour toi. Tu peux prendre ce temps pour faire le point, repartir à neuf, réorienter tes buts… Vivement les nouveaux départs!
  • Des mauvais plis ou patterns, ça se change.
  • Il n’est jamais trop tard pour apprendre à mieux se connaître.
  • Parce que des fois, on a besoin d’un petit coup de pouce pour se relever, pour avancer…
  • La confiance en soi, ça se bâtit et ça se rebâtit.
  • Tu es cool toi aussi si tu vois ce que ça peut t’apporter de positif d’entreprendre ce genre de démarche. Allez hop! C’est le moment.

Pas toujours facile

C’est certain que ça peut faire peur! Peur de ce qu’on va découvrir sur soi-même. Peur de devoir accepter de poser un nouveau regard sur une situation. Peur de devoir effectuer un changement dans sa vie. Mais en fin de compte, j’ose croire qu’il y a beaucoup de positif qui peut sortir de ce genre de démarches qui peut s’effectuer en une rencontre, quelques-unes ou plusieurs!

Oui, avoir recours aux services d’un psychologue, c’est dispendieux. Surtout, si on n’a pas d’assurance. Une séance coûte environ 100$/h. Toutefois, si vos moyens ne le vous permettent pas et que vous êtes capables d’attendre quelques mois, vous pouvez faire des démarches auprès du CLSC de votre coin. C’est gratuit. Certaines universités et cliniques privées offrent aussi des consultations en psychologie à moindre coût, souvent proportionnellement au salaire. Ça vaut la peine de se renseigner!

S-O-S

Si entreprendre ce genre de démarches vous semble déjà trop lourd ou si vous vous inquiétez pour un proche, vous pouvez contacter en tout temps Suicide Action au 1-866-appelle, et ce, gratuitement.

Chapeau!

À toi qui consulte pour faire le ménage, pour gérer un petit, un moyen ou un gros problème, un décès, une séparation, de l’anxiété, une réorientation, un malaise, une dépression,

un creux de vague (parce que ça arrive), pour autre chose ou pour toutes ces réponses, je te lève mon chapeau! Prendre sa vie en main, c’est cool!

PS: Et dire cool… C’est cool!

Partager cet article

Vous aimerez également