Vivre

Partager pour enrichir l’existence

Qui se ressemble s’assemble. C’est vrai dans la vie et sur le Web aussi! Je suis toujours surprise de voir à quel point les auteurs qui écrivent sur mon blogue — nous sommes une équipe de plus de 25! — s’entendent bien, même si on ne se voit pas en chair et en os aussi souvent que l’on aimerait.

Chaque fois, la sauce prend. Ça rit, ça danse, ça placote en masse et ça se couche beaucoup trop tard! C’était la même chose lors de notre dernier party cet été qui a fini dans la piscine avec un bain de minuit.

Cette fois-ci, nous avons fêté chez Birona, l’un des restos les plus cool du Mile End à Montréal.

Jackie est descendue de Drummondville pour l’occasion et Caroline (celle qui vous offre de délicieuses recettes) est venue d’encore plus loin, d’Abitibi, pour trinquer avec l’équipe.

carolineetmc

Mention spéciale à la bedaine de neuf mois de Nadine, notre paramédic, qui a passé la porte d’entrée bien avant elle.

On a aussi a appris que la belle Ingrid, travaille sur un deuxième livre et on a bien hâte de le lire. Son premier livre s’est envolé à plus 50 000 exemplaires et il doit retourner en impression.

Annie Leclerc, ma première collaboratrice, a profité de cette rencontre pour prodiguer avec humour et simplicité de petits conseils aux blogueurs et on a entendu le rire contagieux de Lory, notre psy, résonner plusieurs fois dans la pièce.

Mes sœurs Noémie et Abeille étaient, comme d’habitude, parmi les premières à la fête, de même que notre single fille préférée, Sylvie Savard, qui est venue se coller sur les plumes de ma blouse Pinko achetée pour l’occasion. Ils s’appèlent Alex, Marie-Christine, Nathalie, Sophie, Josée, Kathleen, Kevin, Maxime, Annie, Anne-Emmanuelle et font le succès de ce blogue. Je me devais de les recevoir avec beaucoup d’amour!

sylvieetmitsou

J’ai eu envie de gâter ceux qui m’écrivent des histoires savoureuses avec les fameux macarons de Point G, la boutique par excellence sur la rue Mont-Royal où trouver ces petits desserts raffinés qui me ravissent à chaque bouchée. À la lumière des commentaires de mes blogueurs après y avoir goûté, je ne suis pas la seule!

Parlant de lumière, puisque les chandelles sont la plus belle représentation de la flamme qui nous habite tous, je ne pouvais m’empêcher d’offrir, avec l’aide de ma bonne amie Ruby Brown, des bougies parfumées qui portent son nom, faites avec amour. Vous imaginez bien que lorsqu’on a la passion d’écrire, c’est encore plus inspirant de le faire avec un doux parfum et un goûter sucré!
cadeaux

Chaque fois que je reçois un texte d’un de mes collaborateurs et que je le publie, je suis touchée de lire vos commentaires et de constater à quel point vous vous reconnaissez un peu à travers nous. Nous vivons sensiblement les mêmes questionnements, peines ou angoisses. Vous nous forcez à aller plus loin dans notre quête d’authenticité.

Il y a des jours où nous écrivons pour nous libérer de certaines situations. Certains jours, je me suis moi-même demandé si j’allais trop loin dans la confidence, mais vous avez été tellement de gens à vous reconnaître dans mes récits (comme celui sur les AA, les angoissés automnaux) et à partager à votre tour votre expérience que je vois le leitmotiv de mon blogue, partager pour enrichir l’existence, prendre tout son sens.

Un gros merci à vous tous, chers lecteurs et surtout, continuez de partager et d’enrichir notre existence avec votre attention si précieuse en 2017!

Vous aimerez également