Tendance

Personne n’aime faire pipi dans sa culotte

incontinence

Quand Mme Henkel décide d’être partenaire d’un projet, on se dit qu’il doit y avoir un marché pour ça. Hier, elle a lancé de nouveaux produits en partenariat avec Viita : des sous-vêtements pour hommes et pour femmes dotés des dernières innovations pour… faire face aux fuites urinaires. Si le sujet n’est pas tellement séduisant, on promet que les dessous, eux, le sont.

culotte

À moins que le sujet nous touche personnellement, on ne sait pas trop ce qu’on entend par fuites urinaires (c’est ce qu’on s’est dit en en discutant avec l’équipe de Mitsou.com). Contrairement à la dernière recette de Marilou, ce n’est pas un sujet qui traîne parfois autour de la table. Tabou? Oui. Beaucoup de gens sont gênés de la situation au point de ne pas en parler à leur médecin. Ils n’ont donc recours à aucun traitement ni à aucune aide et voient ainsi leur niveau d’activité physique, leur vie sociale, sexuelle et professionnelle, directement touchée.

L’INCONTINENCE, C’EST QUOI

L’incontinence urinaire, aussi nommée fuite vésicale, se résume à une perte incontrôlable d’urine. Elle n’est pas une maladie, mais plutôt un symptôme d’où l’importance d’aller vite consulter un spécialiste pour en comprendre l’origine. Non, ce n’est parce qu’on vieillit qu’il est normal de souffrir d’incontinence, même si c’est un problème qui toucherait particulièrement les personnes âgées (et davantage les femmes que les hommes). En Amérique du Nord, on estime qu’elle touche globalement 1 femme sur 4 (et à partir de 60 ans, au moins 1 sur 3). Les hommes sont 2 fois moins nombreux à en être atteints, et ce pour des raisons d’anatomie*.

LES CAUSES

L’affaiblissement des muscles du plancher pelvien : c’est qu’ils sont importants, ces muscles qui servent entre autres à garder la vessie en place et à gérer l’évacuation de l’urine (et des selles). Oui, mesdames, cet affaiblissement peut survenir après une grossesse et un accouchement vaginal. Mais il peut aussi être le résultat d’un manque d’activité physique ou encore du vieillissement.

La descente de la vessie/le trouble de la prostate : Le premier ne touche que les femmes et survient quand les tissus entre la vessie et le vagin sont à ce point fragilisés qu’ils ne peuvent plus soutenir la vessie alors que le deuxième concerne ces messieurs qui ont des troubles reliés à la prostate ou qui y ont subi une chirurgie.

Problème de santé chronique : le diabète, le Parkinson et la sclérose en plaques sont des exemples de pathologies qui, par une atteinte aux nerfs, atteint aussi le contrôle des muscles de la vessie.

LES TYPES D’INCONTINENCE

L’incontinence d’effort : on éternue, on tousse, on rit, on fait un effort physique et hop, une petite quantité d’urine à cause d’une pression accrue sur l’abdomen fuit de la vessie.

L’incontinence d’urgence ou vessie hyperactive : elle touche tout le monde et se traduit par le déclenchement de pertes urinaires qui serait souvent lié à un problème de santé chronique. Ici, ce sont les signaux envoyés à la vessie par le lobe frontal pour l’empêcher de se contracter (et ainsi retenir son envie même si on irait bien se soulager!) qui seraient en cause. Le simple fait de marcher, de penser à aller faire pipi ou encore d’avoir une envie pressante en entendant de l’eau couler du robinet pourrait provoquer des fuites.

Il y a aussi l’incontinence par regorgement soit un trop-plein de la vessie qui laisse sortir l’excédent. Un trouble de la prostate ou une faiblesse des muscles de la vessie en sont la cause principale. L’incontinence fonctionnelle se traduit quant à elle par des caractéristiques physiques ou mentales qui peuvent empêcher certaines personnes de se rendre aux toilettes, comme celles atteintes d’arthrose, d’une fracture ou encore qui subissent les séquelles d’un ACV, par exemple. L’incontinence totale, elle, se caractérise par une vessie qui ne joue plus du tout son rôle de réservoir et se traduit par une perte continue d’urine.

LES TRAITEMENTS

Certains aliments sont à consommer en quantité limitée ou à éliminer pour diminuer les fuites urinaires. Des techniques comportementales comme les exercices de Kegel (qui améliore le tonus des muscles du plancher pelvien) peuvent aider tant les femmes que les hommes à améliorer le contrôle de leur vessie. Des médicaments ou encore une chirurgie peuvent aussi être utiles.

LE MEILLEUR DES CONSEILS

bandeabsobante

Si les serviettes hygiéniques, les gaines et les couches pour adultes peuvent être très utiles dans le cas de fuites urinaires, on s’assure tout de même de trouver le traitement médical approprié en consultant un professionnel. Si vous avez des fuites, petites ou grandes, constantes ou non, les experts vous conseillent de ne pas être gênés de votre situation et d’aller les consulter au lieu d’avoir honte et de cacher votre problème.

Ceci dit, pour ceux et celles qui doivent avoir recours, à court ou à long terme, à des sous-vêtements pour fuites urinaires, il y en a maintenant qui ont fière allure. Allez jeter un coup d’œil au viitaprotection.com! Et n’hésitez pas, comme nous, à en parler : c’est comme ça qu’on les brise, les tabous.

*http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=incontinence_urinaire_pm

Partager cet article

Vous aimerez également