Culturel

Petite chronique littéraire (parce que les vacances et le soleil vont bien finir par arriver!)

Tous les jours, je lis. Après avoir bordé mes petites et souhaité bonne soirée à mes ados (!) je m’installe dans mon bain ou sous la couette et je retrouve mon livre du moment.Voici donc un petit compte-rendu de trois romans que j’ai dévorés récemment et qui pourraient aussi, sans doute, vous plaire beaucoup.

1. Le dernier Rufin: Le tour du monde du roi Zibeline.

Si vous aimez les romans d’aventures, les destins véridiques et plus grands que nature; voilà un livre pour vous. Jean-Christophe Rufin est un prolifique auteur français, gagnant du prix Goncourt en 2001 pour Rouge Brésil, qui réussit avec brio à peindre des fresques historiques et à faire revivre des personnages hauts en couleur. Cette fois-ci, Rufin nous fait découvrir Auguste Benjowski, un noble hongrois du XVIIIe siècle, qui a combattu en Pologne avant d’être fait prisonnier par les Russes et exilé en Sibérie sur ordre de la Catherine la grande. Le roman nous fait vivre son évasion en bateau, ses séjours au Japon, à Macao, à Paris puis à Madagascar, où il se fera proclamer roi. Le livre est aussi une belle histoire d’amour entre le comte et sa très libre et avant-gardiste épouse Aphanasie de Nilov.

Ce roman, inspiré des Mémoires et Voyages de ce comte Benjowski, est magnifiquement écrit, captivant et en même temps, fort instructif. On y revisite les grands idéaux des philosophes des Lumières: Diderot, Hobbes, Montesquieu et d’Holbach. On parcourt une planète encore bien vaste aux contours indéfinis. On rencontre des idéalistes, des esclavagistes, des explorateurs et des révolutionnaires peuplant ce riche XVIIIe siècle.
Mon genre de bouquin, divertissant et intelligent.

2. Romain Gary s’en va-t-en-guerre

Le titre de ce roman de Laurent Seksik a piqué ma curiosité, moi qui ai tant aimé certains romans de Romain Gary/Émile Ajar (pseudonyme qui lui permit de gagner deux fois le prix Goncourt). Le roman raconte une journée dans la vie du jeune Roman, âgé de 11 ans, qui habite le ghetto juif de Vilno, en Lituanie. On y découvre la vie de ces commerçants juifs, toujours en proie à des violences et des discriminations dans cette Europe jamais totalement pacifiée. On fait la rencontre de sa mère fantasque, éprise de la France et de littérature et qui rêve d’un autre destin pour ce fils qu’elle idolâtre. On fait la connaissance de son père un homme doux, résigné, ancré dans sa communauté, mais qui se sépare de sa femme et fonde une nouvelle famille. Cet évènement, le divorce de ses parents, hautement dramatique pour le jeune homme, lui sauvera probablement la vie. Quand tous les habitants du ghetto seront éliminés par les nazis quelques années plus tard, Romain Gary sera déjà un soldat français, servant la France libre du général de Gaulle.

Un autre livre sur l’entre-deux-guerres, sur l’antisémitisme pour tenter de comprendre encore un peu plus, encore un peu mieux cette partie de l’histoire encore si invraisemblable. J’ai bien envie de redécouvrir l’œuvre de Romain Gary depuis que j’ai lu ce livre sensible qui lève le voile sur une partie de sa vie qui m’était totalement inconnue.

3. Le roman fou d’un amour fou.

J’avais bien envie de lire le premier roman de ce jeune auteur, Olivier Bourdeault, En attendant Bojangles puisque les critiques que j’avais lues à son sujet étaient fort élogieuses. J’ai trouvé ce très petit roman joliment poétique, original et touchant. Il raconte une histoire d’amour totale entre une femme fantasque et un homme original. La narration est souvent faite par leur jeune enfant, témoin de cet amour et complice malgré lui des frasques familiales. J’ai beaucoup pensé à Boris Vian en lisant ce roman et je me suis laissée bercer par la chaude voix de Nina Simone, interprète de cet air, Mr. Bojangles, sur lequel danse le couple d’amoureux à tout moment et en tout lieu. J’ai été touchée par cet amour total. Loin du réalisme un peu barbant des carcans et des normes. Dans ce livre, on fait place à la folie, au déraisonnable, au jeu et aux excès en tout genre! Et ça fait du bien. Et c’est juste beau. Et follement romantique.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec vos lectures, de belles évasions, de joyeuses découvertes!

Vous aimerez également