Culturel

Pourquoi suis-je retombée sous le charme du Petit Prince après toutes ces années?

Encore une fois, Le Petit Prince de Saint-Exupéry, un livre qui a maintenant plus de 70 ans et qui a été le plus traduit dans le monde après la Bible, en 200 langues, a gagné mon cœur d’enfant et maintenant de parent, avec la première bande-annonce du film d’animation, qui sortira le 7 octobre prochain.

On comprend en quelques secondes que l’on ne refera pas ici l’histoire originale, mais on a créé plutôt un nouveau personnage qui ira à la découverte du Petit Prince : une petite fille comme beaucoup d’enfants de notre époque, bien trop sage, qui vit dans un monde d’adultes (on la voit entrer dans sa chambre toute propre, faire ses devoirs docilement comme une petite professionnelle) puis elle reçoit par la fenêtre un avion en papier, sur lequel il y a des notes et des dessins du Petit Prince. L’avion est lancé par le voisin, un vieil aviateur excentrique qui a gardé son cœur d’enfant et qui cherche à avoir son attention. Il va lui raconter sa rencontre avec Le Petit Prince.

On y retrouve un style d’animation 3D, le style qui nous fait penser au film Up! (le vieux monsieur qui partait en montgolfière), mais on y a aussi inclus du stop motion (ou animation image par image) à l’ancienne, pour les images où apparaissent Le Petit Prince. Le film est réalisé par Mark Osborne, réalisateur de Kung Fu Panda et Bob l’Éponge, un Américain de 44 ans qui a découvert le livre grâce à sa blonde alors qu’il était à l’université. La production est internationale, mais Osbourne a quitté les studios DreamWorks de Steven Spielberg pour venir s’installer à Montréal.

Le film a été tourné en partie dans le Vieux-Montréal, dans les studios de Mikros Image. C’est un film indépendant, (sans Disney ni les grandes boîtes d’animation), qui bénéficie tout de même d’un budget de 80 millions de dollars.

Au casting des voix anglophones on y retrouvera James Franco et Rachel McAdams, Benicio Del Toro, mais également Marion Cotillard, qui jouera le rôle de la rose en anglais et en français. C’est le fils du réalisateur, Riley Osbourne, qui fera la voix du Petit Prince.

«Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants (mais peu d’entre elles s’en souviennent)» écrivait Saint-Exupéry. Même si on a l’impression parfois d’être devenu un parent businessman qui manque toujours de temps, avec ce film, on s’en souviendra!

www.antoinedesaintexupery.com

Partager cet article

Vous aimerez également