Culturel

Quand la téléréalité donne le goût de voyager

Aaaahhh ce merveilleux temps de l’année où le temps est bipolaire. Frais, froid, doux, redoux, frette, mais surtout: du gris, du gris, du gris! Si vous êtes comme moi, dès que les arbres perdent leurs feuilles, vous vous mettez à rêvasser à votre prochaine destination voyage. Cet automne, j’ai décidé de joindre l’utile (pour ne pas dire la culpabilité…) à l’agréable! En direct de mon sofa, entre la repousse capillaire de Joanie et les kits fleuris de Jay Du Temple, j’ai savouré mon «vide tête» dans le seul et unique but de vous rapporter des idées de destinations. C’est beau hein le dévouement?

Alors voici trois des plus belles destinations visitées par les candidats d’OD Bali, qui donnent le goût sortir son passeport et de faire sa valise!

LES PHILIPPINES

On y va pour: les paysages à se jeter par terre, pour sortir des sentiers battus, pour éviter de se retrouver avec un millier d’autres touristes et parce que le billet d’avion est abordable pour une destination aussi éloignée (moins de 700$ selon de la saison).

Quand partir: il est préférable de visiter le pays en dehors de la saison des pluies qui s’étend de juillet à la mi-décembre. Le début de l’année (janvier-février-mars) demeure le moment à privilégier. Attention: saison des pluies ne signifie pas «changer de destination», au contraire. Certaines régions des Philippines ne sont pas tant affectées par des typhons, il suffit de s’informer, de lire et de planifier son itinéraire en conséquence.

On veut à tout prix:

  • Marcher dans les quartiers historiques de Manille, la capitale, et juste «vivre» le chaos!
  • Aller en randonnée sur l’un des nombreux volcans (on surnomme Les Philippines «Terre de volcans»).
  • Chevaucher les vagues sur une planche de surf (ou regarder les plus téméraires le faire, en direct de sa serviette de plage!).
  • Faire une excursion guidée dans la jungle.

LA NOUVELLE-ZÉLANDE

On y va pour: mettre notre goût de l’aventure à l’épreuve, prendre 1001 photos, le souffle coupé, et parce qu’on a l’impression de poser le pied sur une terre encore vierge.

Quand partir: tout le temps! La période du temps des fêtes est évidemment achalandée et on recommande de faire ses réservations avant le départ, mais sinon, la Nouvelle-Zélande est une destination qui permet de passablement improviser son itinéraire.

On veut à tout prix:

  • Vivre la fièvre sportive en compagnie des habitants de la place en assistant à un match de rugby, le sport national.
  • Visiter un (ou des!) vignoble et y déguster de fabuleux vins, riches en arômes et reconnus sur la scène mondiale.
  • Se relaxer en pleine nature, dans une eau thermale naturelle, grâce à des sources géothermiques.
  • Aller faire coucou à la faune aquatique en kayak… allô les otaries et les dauphins!

LE LAOS

On y va pour: se ressourcer et revenir avec la «zen attitude», savourer la cuisine laotienne et parce qu’on s’y sent en sécurité, peu importe qu’on soit de type sac à dos ou hôtel de luxe.

Quand partir: idéalement de novembre à mars si on veut profiter de la température clémente et pas trop humide. En revanche, les mois d’été sont peut-être plus pluvieux, mais la nature est éclatante!

On veut à tout prix:

  • Suivre un cours de cuisine laotienne. On dit de cet art culinaire qu’il ressemble à celui de la Thaïlande ou du Vitenam… mais ça fait plus exotique de dire «c’est un petite recette que j’ai appris au Laos.»
  • S’inspirer des moines et aller se recueillir dans un temple bouddhiste.
  • Se gaver de fruits et de légumes dans les marchés. On dit des jus de fruits du Laos qu’ils sont parmi les meilleurs au monde!
  • Faire une croisière de deux jours sur le Mékong, le 4e fleuve en importance en Asie, qui rejoint six pays!

Évidemment, il s’agit d’un bref survol des splendeurs de ces trois pays… En espérant vous avoir donné le goût de dire «j’ai le goût de partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir»!

Vous aimerez également