Tendance

Quand les bedons ronds de nos hommes deviennent tendance (le #DadBod)

Un nouveau hashtag a fait son apparition dans les derniers jours aux États-Unis, le #DadBod. Qu’est-ce que c’est? Contraction de dad et de body, le #DadBod met à l’honneur les corps de papas qui ont du muscle… et du gras! Pour une image plus claire, pensez à l’humoriste Seth Rogen ou à Leonardo DiCaprio, qui ont fait partie de la liste des bedonnants les plus séduisants.

Tout a commencé avec l’article d’une étudiante américaine, Mackensie Pearson, qui décrit l’homme musclé mais bedonnant comme le type d’homme le plus attrayant pour une amie. Elle se met à observer ce mâle dans son environnement et en vient à pouvoir le décrire comme un bel équilibre entre le gars qui s’entraîne au gym et le gars qui boit de la bière. Ce n’est pas un homme obèse, mais pas un homme avec un corps d’athlète non plus. Il aime manger de la pizza et ne s’en prive pas. Elle pousse le raisonnement plus loin et nous dit pourquoi les femmes aiment ce genre :

  1. Ils ne nous intimident pas : ils n’ont pas un plus beau corps que nous et ne nous font donc pas sentir insécures
  2. Les filles aiment être les plus jolies : être mignons ensemble, oui, dit Pearson, mais être le centre d’attention, c’est le but ultime et ce genre de gars nous permet de le rester
  3. Plus agréables pour les câlins : car personne n’aime enlacer une roche
  4. Manger de tout : pas de régime sévère qui empêche de profiter du pichet à 4$ ou d’un spécial dans un établissement de restauration rapide car il mange de tout
  5. Voir son futur : tout homme finira par avoir un dadbod alors on sait déjà à 20 ans ce qu’il aura l’air à 45 ans

Beaucoup d’humour avec un fond de vérité! Elle termine son article en disant qu’on aime les dadbods, qu’on en veut plus, et s’adresse à eux en leur disant de poursuivre sur la même voie!

Peut-être parce que cette mode est facile à suivre et ne demande pas trop d’efforts, la participation sur les réseaux sociaux, et principalement sur Twitter, ne s’est pas fait attendre et plein d’hommes ont posté fièrement leur bedon rond sur un corps musclé!

Pendant ce temps, beaucoup ont exprimé un malaise en notant que cette vague médiatique est sexiste et que les corps de mamans ne sont pas si encensés. En fait, mettre le « Dad Bod » au rang de fétichisme est l’illustration parfaite du double standard qui nous afflige depuis la nuit des temps et qui perdure encore : les hommes seront appréciés dans tous les formats tandis que celui de la femme doit rencontrer les standards de beauté pour plaire, même après avoir donné naissance à leur progéniture. Depuis le week-end dernier, le mot clé #MomBod est né; plusieurs l’ont d’ailleurs utilisé pour célébrer le corps des mamans pendant la journée de la fête des Mères. On espère que la tendance continue!

Partager cet article

Vous aimerez également