Culturel

Quand les sourds se font entendre

famille-belier-une

Un guide pour comprendre et vivre la surdité

Mai est le mois de la surdité et on lancera pour l’occasion ce soir, le guide pratique à l’usage des parents « Votre enfant a une surdité ? Vous n’êtes pas seuls ! », en partenariat entre la Fondation des Sourds du Québec et l’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs, l’AQEPA. René Simard et Marie-Josée Taillefer en ont signé la préface. Parents de deux enfants sourds qui vivent sans aucun problème avec cette réalité aujourd’hui, ils peuvent témoigner du parcours à franchir pour accepter, comprendre et agir en tant que parents lorsque le verdict tombe. C’est d’ailleurs l’objectif du guide, soit d’informer les parents des ressources et informations à leur portée, du verdict à la vie de tous les jours. Le guide est gratuit et peut être remis par les professionnels de la santé ou téléchargé sur le site de l’AQEPA (www.aqepa.org).

La famille Bélier

En salle aussi ce jeudi, un film qui traite de la surdité avec fraîcheur et poésie, La famille Bélier, un film drôle et touchant, inspiré d’une histoire vraie et véritable succès en France avec plus de sept millions et demi de spectateurs depuis sa sortie. C’est l’histoire d’une famille où tout le monde est sourd, papa, maman et frérot, sauf la sœurette Paula, 16 ans, qui sert d’interprète dans toutes sortes d’occasions, autant à la ferme dont ils sont propriétaires qu’au marché du village où ils vendent leurs produits.

À cause d’un béguin pour un garçon, la jeune Paula s’inscrit dans une chorale où son professeur lui découvre un talent pour le chant et lui offre de participer au grand concours national de Radio France. La participation à ce concours signifie que Paula pourrait devoir s’éloigner de sa famille pour aller étudier à Paris, ce qui l’angoisse énormément. Elle devra affronter le dilemme déchirant de vouloir vivre sa vie de jeune adulte ou de rester près de sa famille qui a besoin d’elle.

Vivre avec la surdité, ce film en donne une bonne idée… On a droit à plein de scènes savoureuses comme la scène chez le docteur où Paula doit traduire les indications du médecin concernant une infection aux parties intimes de ses parents, qui n’hésitent pas dans leur langage de signes, à se montrer leur affection devant le médecin. Il y a aussi les scènes d’engueulades silencieuses, mais où la gestuelle est, disons, très dynamique !

Ce qui fait le charme du film est certainement la fraîcheur de la comédienne principale de 18 ans, Louane Emera, une demi-finaliste à The Voice en France en 2013 qui s’est investie corps et âme dans ce premier rôle au cinéma et que l’on voit éclore, de jeune ado renfermée à jeune femme talentueuse. Louane a depuis gagné le César du meilleur espoir féminin pour La famille Bélier.

Pour voir les bandes-annonces : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=214860.html

De l’écran à la vraie vie

Comme quoi la réalité rejoint parfois la fiction… En février, une jeune candidate de 16 ans, Treeva Gibson, s’est présentée aux auditions de l’émission The Voice US et a réussi à faire retourner deux juges grâce à sa voix magnifique. Questionnée sur ses références musicales, la jeune femme a répondu ne pas en avoir, ses parents étant sourds. Son histoire a fasciné les juges. Elle a été éliminée il y a quelques semaines, à la douzième émission.

Partager cet article

Vous aimerez également