Actualités

Que celles qui aiment leurs seins lèvent la main!

mitsou-cancer-sein-une

Saviez-vous que les femmes passent en moyenne cinq jours par année à se regarder dans le miroir ? Pourquoi n’en faisons-nous pas autant pour nos seins?

Cette année, 6 200 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein. Vous comprendrez qu’il est primordial que nous observions régulièrement nos seins pour bien les connaître et être à l’affût de tout changement. Devant le miroir, il est souvent plus tentant de se donner un énième coup de peigne, plutôt que de faire l’observation de ses seins (pas ceux des autres, évidemment, hihi!). Comment est la texture? Y a-t-il un changement d’aspect? De forme? Vois-je une rougeur? C’est tout simple, il n’y a pas véritablement de bonnes ou de mauvaises façons d’observer ses seins, pourvu que toute la région où se trouvent les tissus mammaires soit examinée.

Que votre miroir serve beaucoup plus qu’à vous dresser la tignasse (ou comme dans mon cas, me rentrer le ventre de profil!). Même si ce n’est jamais facile, (c’est d’ailleurs probablement pourquoi seulement 22% des Québécoises pratiquent l’observation des seins régulièrement), soyez précurseurs et faites évoluer la tendance!

La Fondation du cancer du sein du Québec a développé une offensive pour sensibiliser les femmes et les inciter à prendre la santé de leurs seins en main. Parce qu’on peut facilement oublier de le faire et parce qu’on ne sait pas toujours comment bien le pratiquer, la Fondation a créé un microsite pour nous aider à mieux observer nos seins. Visitez observationdesseins.org pour obtenir des conseils et surtout, pour vous inscrire à l’outil de rappel.

Je me suis engagée à pratiquer plus régulièrement l’observation des seins. Et vous?

FCSQ_Campagne_general_vf_HR

Partager cet article