Style / Beauté

Retrouver ses cheveux d’enfant avec Pro Fiber?

cheveux-enfant

En plein milieu de l’hiver, mon coiffeur Louis Hechter de chez Orbite m’a sommée d’essayer la nouvelle ligne de produits traitants pour les cheveux Pro Fiber, dont il s’est amouraché (il est comme ça, lui). Il m’a intriguée lorsqu’il m’a déclaré que j’allais peut-être même retrouver mes cheveux d’enfant…

mitsou-louis-hechter-1

Moi et Louis Hechter

Mes cheveux d’enfants? C’est vrai qu’ils étaient beaucoup plus robustes et lustrés. Mais que leur était-il arrivé depuis? Bof, rien de mauvais… Juste des mèches aux 5-6 semaines et des shampoings et brushings quotidiens! Avant de me traiter de marâtre des cheveux, comprenez qu’ils sont fins et que je fais de l’exercice tous les jours. Je préfère donc avoir les cheveux un peu trop secs plutôt qu’avoir un look déprimant de patate frite. Mouais… Dans le fond… Pourquoi ne pas tenter l’expérience du traitement L’Oréal?

Première étape, l’interrogatoire en règle, car trois options s’offrent à nous. Le Restore pour cheveux abîmés, le Revive pour cheveux légèrement abîmés et le Recover pour les cheveux très sensibilisés, colorés, méchés, cumulant des services traités. J’ai dû répondre aux questions de la technicienne pour définir le bon traitement à appliquer:

Combien de fois je me lave les cheveux par semaine? 7
Combien de brushings? 7
Combien de produits j’utilise? 4
Je fais des masques capillaires? Non. Pas le temps.
Et puisqu’un cheveu peut être endommagé autant chimiquement que manuellement… Combien de coups de brosse par jour? 100
Je les fais sécher dans une serviette? Oui
Je dors avec un élastique? Oui (ça a l’air qu’il ne faut pas faire ça)

loreal-pro-fiber

On décide de m’appliquer le traitement bleu (le Restore) qui effectivement restaure, mais alourdit un peu sur le coup puis on m’indique la démarche à suivre à la maison: n’utiliser que les produits de la marque (of course) et, après 4 shampoings, éponger les cheveux pour appliquer un masque sur les longueurs et les pointes (mais pas la racine) pendant 10 minutes. Le traitement en salon doit être refait chaque six semaines, jusqu’à ce que l’on retrouve sa texture d’origine.

mitsou-louis-hechter-2

Résultat? Franchement, après 18 semaines, je suis accro et ma chevelure est revitalisée. J’ai aussi réalisé bien des trucs à l’usage. Le premier est que je suis dorénavant beaucoup plus en mesure de sauter des shampoings parce que mes cheveux sont plus souples, moins secs et prennent donc moins les plis de mon oreiller (ou de l’élastique). Je réalise aussi à quel point j’étais effectivement peut-être un peu marâtre avec ma tignasse. Je serai beaucoup plus gentille avec elle dorénavant. J’ai une nouvelle tendresse pour mes couettes et vous pourrez donc compter sur moi pour essayer de nouveaux produits. Ils ne seront pas testés sur des animaux, mais sur moi, oui!

 

Partager cet article

Vous aimerez également