Cuisine

Savez-vous vraiment comment faire un bon smoothie? (recettes en bonus!)

Qu’on appelle ça une résolution ou une habitude, le début de l’année est la période parfaite dans nos esprits pour repartir en neuf, mettre les compteurs à zéro et se trouver un peu de courage pour faire des choses qu’on remettait à plus tard. La plus populaire: perdre du poids (dont celui accumulé pendant les fêtes). Regardez la une des magazines et tous les textes qui passent sur les réseaux sociaux et vous verrez que cette période de l’année est propice à vous faire sentir mal d’avoir quelques livres en trop.

Ce n’est pas le but de ce billet. J’ai plutôt envie de vous proposer d’ajouter une routine santé à votre alimentation. Et de vous aider à en comprendre les rouages, car ça fait un moment déjà qu’on parle de jus verts et de smoothies. Les adeptes se comptent par millions. Parce que je voulais être du nombre, mais bien informée, j’ai suivi un atelier sur le sujet à la clinique L’Aube (le prochain atelier est d’ailleurs le 21 janvier), un centre de médecine naturelle dont m’avait parlé Mitsou. Voici donc l’information que j’ai récoltée pour vous.

LA RÈGLE D’OR SELON LA NATUROPATHE LYETTE COUSINEAU

Une chose que je ne savais pas et qui est cruciale selon la naturopathe, c’est qu’on ne doit pas mélanger les fruits et les légumes, car leur temps de digestion est différent et que les mélanger pourrait causer de la fermentation (ce qui aurait comme effet d’alourdir la digestion et de provoquer certains inconforts comme des ballonnements, des gaz, etc.).

-Les exceptions: la pomme, qui peut être mélangée avec les légumes et les feuillus verts (épinard, kale, bette à carde, etc.) qui peuvent être mélangés avec les fruits parce que leur temps de digestion est semblable.

-Dans le même ordre d’idées, les melons (dont le temps de digestion est d’une quinzaine de minutes) ne peuvent être jumelés à d’autres fruits (dont le temps de digestion est d’environ une demi-heure).

LES SMOOTHIES ET LES JUS VERTS

Ils sont semblables par le fait qu’ils contiennent des vitamines et des minéraux qui sont essentiels pour l’organisme. Cette nutrition liquide est aussi un gage de vitalité parce que le corps ne dépense pas inutilement d’énergie à digérer la nourriture, l’utilisant plutôt pour se régénérer.

De l’eau et non du lait

Parce qu’ils contiennent la fibre du fruit, les smoothies sont plus consistants que les jus et peuvent être consommés en guise de petit déjeuner ou même de dîner. Pour cela, par contre, il faut en consommer en moyenne d’un à deux litres, étalés sur plusieurs heures, pour être certain d’être soutenu jusqu’au prochain repas (vous pourriez donc en prendre un grand verre au petit déjeuner et traîner au boulot un contenant pour la fringale d’avant-midi!). Les smoothies sont faits avec des fruits auxquels on ajoute un liquide pour rendre la texture plus… liquide! Si la naturopathe ne recommande pas l’ajout de lait aux smoothies, qu’il soit animal ou végétal, pour les mêmes raisons de digestion, les options sont cependant diversifiées: eau, tisane, lait ou eau de coco, eau d’érable, etc.

Attention à la glace!

Il est conseillé de boire son jus ou son smoothie à la température de la pièce pour en faciliter la digestion.

Attention aussi aux noix, graines, yogourts et laits de toutes sortes qui ne doivent pas être mélangés aux fruits!!! Ne requérant pas le même temps de digestion, il en résultera fermentation, donc mauvaise digestion, donc ballonnements, tout à fait ce que l’on veut éviter!

Ce qui est bien avec les jus et les smoothies, c’est qu’on ne gaspille plus de fruits. Quand ils sont trop mûrs pour être mangés tels quels, ils sont parfaits pour concocter des boissons vitaminées!

LES RECETTES CHOUCHOUS DE LA NATUROPATHE ET MITSOU

Jus soleil

½ ananas

4 clémentines

1 mangue

2 pommes

1 bonne poignée de pousses de tournesol

Smoothie coconut vert

½ boîte de conserve de lait de coco

Une poignée d’épinards

1 banane

1 poire

1 pêche

eau

Jus de légumes tonique et anti-inflammatoire

½ paquet de carottes (2 livres)

½ céleri

½ fenouil

¼ tasse de basilic

2 pommes

Smoothie Mitsou

1 banane

1 tasse d’ananas

1 tasse de mangues congelées

1 portion de gingembre

5 quelques feuilles de menthe

5 feuilles de kale au goût

LES INSTRUMENTS QUI FONT TOUTE LA DIFFÉRENCE

Parmi les «peurs» que j’avais avant de me mettre au jus vert, il y avait celle de devoir dépenser plusieurs centaines de dollars pour un bon appareil, et celle aussi que ça prenne un temps fou, de la confection du jus au dernier morceau nettoyé de l’appareil. Dans les deux cas, j’avais tort. Plusieurs choix s’offrent pour toutes les bourses. Et sachez que si vous avez un vieux mélangeur ou attendez de trouver celui qui sera à rabais sous les 75$ chez un détaillant près de chez vous, svp, aucune culpabilité. L’important, c’est d’abord de consommer des produits frais qui seront bons pour votre hygiène de vie.

Pour les smoothies, l’appareil de choix est le mélangeur (blender). La recommandation de la spécialiste lors de l’atelier (qui est aussi celui qu’utilise Mitsou, super cadeau d’anniversaire de son chum!) est le Vitamix, à cause de sa vitesse de rotation qui respecte l’intégrité du fruit et du légume en conservant intacts les vitamines et enzymes. J’ai personnellement testé celui de Breville que j’adore tant pour son efficacité (la touche smoothie vous fait une consistance parfaite!) et sa robustesse (pas peur que le contenu m’explose au visage comme celui que je possédais avant) que pour tout ce qu’il permet de faire (potage, desserts glacés, beurres de noix, mayonnaise, etc.) en quelques secondes. En prime, il se nettoie tout seul avec sa fonction «autonettoyant».

Vitamix

Pour les jus, c’est l’extracteur (juicer) qu’il faut utiliser. On reconnait un bon appareil à sa façon de broyer l’aliment et à la vitesse des vis qui permet ce broyage, permettant de garder vitamines et enzymes intacts. Parmi les choix de la naturopathe: le Green Star ou le Omega. Après avoir lu plusieurs avis sur le Net, c’est le Juice Fountain Cold de Breville que j’ai décidé de me procurer. Il est vraiment parfait: il broie les aliments en une fraction de seconde et le contenant hermétique permet de garder une grande quantité de jus pendant 3 jours au réfrigérateur. Facile à utiliser à et nettoyer. Pas trop cher. À noter dans le choix d’un tel appareil la force nécessaire pour pousser les aliments qui seront broyés, car certains demandent plus d’efforts que d’autres. Dans le cas du Breville, une légère pression suffit (comme vous pouvez le voir sur la vidéo faite maison!) alors que le Green Star exige une certaine force physique.

Omega et Green Star

TROP PRESSÉ POUR FAIRE VOTRE SMOOTHIE?

C’est l’idée derrière les produits Evive, des cubes surgelés faits de fruits, de légumes et de super aliments, tous issus de l’agriculture biologique, crus et donc 100% végétaliens. Comment ça marche? Vous prenez 10 cubes congelés (trois saveurs sont présentement offertes), ajoutez le liquide de votre choix et agitez pendant 30 secondes (pas besoin d’appareil, un contenant assez grand pour mélanger fera l’affaire en plus d’être assez léger pour le transporter et utiliser son contenu pour une collation pendant la journée!)

Evive est une entreprise de chez nous (on aime!). Elle est d’ailleurs l’un des cinq demi-finalistes du Prix Montréal inc. 2016.

POUR SE RENSEIGNER

C’est après avoir vu le documentaire primé Fat, sick and nearly dead (que vous pouvez d’ailleurs le visionner gratuitement sur YouTube), qui raconte l’histoire de Joe Cross, un homme ayant décidé d’entreprendre une sorte de quête du jus vert pour se remettre en forme et en santé, que je me suis dit que ce serait un plus à mon alimentation d’ajouter des jus. Le site rebootwithjoe.com vous offre d’ailleurs des plans de 3 ou 10 jours pour faire votre propre cure.

Si vous êtes de ceux qui, comme moi, aiment connaître un sujet à fond, je ne peux m’empêcher de vous envoyer faire un tour sur le site du Pharmachien. Plusieurs s’en rappelleront, il avait un peu (!) semé la controverse à Tout le monde en parle en novembre dernier en affirmant, et je résume, qu’un verre de jus maison était égal à une boisson gazeuse (à cause de la quantité de sucre… ajouté, comme le sirop d’érable, le sirop d’agave ou la mélasse, par exemple. Vous pourrez y trouver plusieurs références pour des avis d’experts sur la question.

Disons qu’on commence à être habitués… Après s’être fait dire pendant des années à quel point les quatre groupes alimentaires étaient primordiaux pour une bonne santé, c’est maintenant avec parcimonie qu’il faut manger la viande rouge et boire du lait. Et ces exemples n’en sont que deux parmi tant d’autres! Avant de devenir fou, je nous propose d’être juste assez renseignés et d’utiliser notre jugement. Il reste que consommer des produits frais est certainement l’une des meilleures décisions à prendre pour être en santé!

Partager cet article

Vous aimerez également